VIDEO. Lactalis : "L'argent n'achète pas tout", prévient le porte-parole du gouvernement

Benjamin Griveaux répondait au patron du groupe laitier qui assure que toutes les victimes seront indemnisées. 

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux à l\'Elysée, pendant un séminaire gouvernemental, le 3 janvier 2018.
Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux à l'Elysée, pendant un séminaire gouvernemental, le 3 janvier 2018. (BENOIT TESSIER / AFP)

"Indemniser c'est bien, mais l'argent n'achète pas tout." Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, s'est montré ferme, dimanche 14 janvier, sur le plateau de BFMTV. Il répondait aux déclarations du patron de Lactalis qui promet, dans le JDDd'indemniser les victimes de contamination de lait infantile à la salmonelle. "Quand on a du lait mis en circulation et qui, manifestement, a provoqué des situations sanitaires compliquées pour des enfants, c'est qu'il y a eu un manquement", a estimé le secrétaire d'Etat. 

Dans les colonnes du Journal du dimancheEmmanuel Besnier, le PDG du groupe Lactalis, promet d'indemniser "toutes les familles qui ont subi un préjudice", après la consommation de lait infantile contaminé. Trente-sept enfants atteints de salmonellose ont été diagnostiqués en France après avoir consommé un produit de l'usine Lactalis de Craon (Mayenne), selon les derniers chiffres officiels au 12 janvier. Un cas de salmonellose avéré a en outre été découvert en Espagne concernant un bébé ayant consommé de ce lait infantile contaminé et un autre reste à confirmer en Grèce. 

Affirmant qu'"à ce stade" les explications du responsable de Lactalis n'étaient pas suffisantes, Benjamin Griveaux a assuré que "l'enquête n'épargnera personne""Les responsabilités sont partagées, il y a la responsabilité du producteur, la responsabilité du distributeur, de la grande distribution", a-t-il encore déclaré. Avant de conclure : "Il y a des sanctions lourdes qui sont prévues et des sanctions pénales en cas de volonté délibérée de non-retrait de produits, c'est aussi cela le rôle de la justice, c'est ce qu'elle aura à déterminer."