Lait contaminé : le gouvernement met Lactalis face à ses responsabilités

Le scandale sanitaire Lactalis est devenu une affaire politique. Le grand patron du géant laitier était convoqué ce vendredi 12 janvier à Bercy pour s'expliquer. Bruno Le Maire a pour sa part annoncé des mesures drastiques.

Voir la vidéo

Si le patron de Lactalis avait répondu présent à l'injonction de Bercy, il ne l'avait pas fait devant les caméras. Bruno Le Maire était seul ce vendredi 12 janvier pour annoncer les résultats de leur entrevue. Et les mesures sont drastiques. "Lactalis reprendra tous les produits de lait infantile fabriqués sur le site de Craon, quelle que soit leur date de fabrication, dans tous les lieux de commercialisation, en particulier la grande distribution et les pharmacies", a détaillé le ministre de l'Économie.

35 bébés infectés

Alors que la crise du lait contaminé n'en finit plus, le ministre voulait montrer qu'il reprend la situation en main. Il faut dire que la colère gronde, avec 35 bébés infectés dont un en Espagne, 18 hospitalisations, et des centaines de plaintes. L'usine de Craon, d'où est partie la contamination, est à l'arrêt depuis plus d'un mois. Un tiers de son personnel est au chômage technique. Le Parquet de Paris vient d'ouvrir une enquête préliminaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Du lait Milumel dans les rayons d\'un supermarché de Toulouse (Haute-Garonne), le 12 décembre 2017.
Du lait Milumel dans les rayons d'un supermarché de Toulouse (Haute-Garonne), le 12 décembre 2017. (MAXPPP)