Lactalis : le PDG s’explique à l’Assemblée

Très discret, le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, a dû s’expliquer à l’Assemblée nationale devant la commission parlementaire qui enquête sur les 34 nourrissons contaminés par la salmonelle. Il a cherché à se disculper.

Voir la vidéo

On le voit peu, mais il a dû s’expliquer. Le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, était entendu jeudi 7 juin à l’Assemblée nationale par la commission d’enquête, à la suite du scandale du lait infantile contaminé par des salmonelles. Il a reconnu avoir failli à sa mission en s’excusant devant les familles : "Je voudrais renouveler mes excuses à titre personnel et au nom des collaborateurs du groupe auprès des familles de bébés malades et celles qui se sont inquiétées, je mesure pleinement la souffrance de ces familles".

Enquête toujours en cours

Il y a six mois, 34 bébés avaient été contaminés par la bactérie et plusieurs boites avaient dû être retirées du marché. Après trois retraits successifs, le gouvernement avait demandé la fermeture de l’usine. Selon la direction, des travaux dans une aile étaient responsables. Emmanuel Besnier a plaidé "l’accident". Une excuse qui est mal passée devant les députés. Les associations des familles s’inquiètent de la réouverture, annoncée pour cet été, de l’unité de fabrication de lait infantile de Craon en Mayenne. Une enquête judiciaire pour blessures volontaires et mises en danger de la vie d’autrui est en cours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, s\'apprête à témoigner devant la commission d\'enquête parlementaire sur le scandale du lait infantile contaminé, le 7 juin 2018, à l\'Assemblée nationale, à Paris.
Le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, s'apprête à témoigner devant la commission d'enquête parlementaire sur le scandale du lait infantile contaminé, le 7 juin 2018, à l'Assemblée nationale, à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)