Cet article date de plus de six ans.

Labels régionaux : un secteur porteur

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Labels régionaux : un secteur porteur
Labels régionaux : un secteur porteur Labels régionaux : un secteur porteur (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Sur le plateau du 13 Heures de France 2, Camille Guttin s'intéresse à ces labels régionaux qui sont de plus en plus nombreux dans les grandes surfaces.

Les labels régionaux se multiplient dans les magasins, de quoi perdre un peu les consommateurs. "Au-delà des labels officiels que l'on connaît, comme l'Appellation d'Origine Protégée (AOP) ou l'Indication Géographique Protégée (IGP), de plus en plus de marques lancent leurs propres labels. C'est le cas des régions", commente Camille Guttin.

Un cahier des charges plus ou moins strict

Chaque marque régionale a sa spécificité. "Si on prend le cas de la Marque Savoie, le cahier des charges est très précis quant à la provenance des matières premières. C'est la cas, par exemple, pour des fromages comme l'Abondance ou le Beaufort. Le label Bretagne, lui, exige que toute la production et la transformation se fassent sur place dans la région. Ensuite, bien sûr, il y a les supermarchés qui ont lancé tous très récemment leurs propres marques régionales. Le secteur est très porteur, car presque trois quarts des Français se disent prêts à payer un petit peu plus pour consommer du 'Made in France'", rapporte la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.