Koweït : des vers de farine bientôt dans les assiettes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
6media_LARVES_KOWEIT_V4
FRANCEINFO
Article rédigé par
Eléonore Truchat, AFP - franceinfo
France Télévisions

Un éleveur de larves a pour projet de faire manger des vers de farine à ses concitoyens du Koweït.

Jassem Buabbas est éleveur de larves au Koweït. Pour le moment, ses élevages sont destinés à la consommation animale. Mais l’éleveur est bien décidé à les mettre au goût du jour. "Je compte sur le fait que ces vers se retrouvent sur les menus des restaurants à l’avenir. Mon ambition, c’est que les vers de farine deviennent une véritable alternative dans le domaine de la nourriture pour les humains, pas seulement pour les oiseaux", avance-t-il.

Des insectes riches en protéines


Riches en protéines, les larves de ténébrion meunier seraient une alternative durable à la viande. Les insectes comestibles sont déjà tendances dans plusieurs capitales du monde. L’Union européenne a approuvé en mai la consommation de ces larves, qu’elle juge sans danger. Au Koweït, ces insectes ne sont pas encore autorisés pour les humains. "Elles sont populaires dans la cuisine thaïlandaise, alors pourquoi ne pas en avoir ici au Koweït, où elles deviendraient un plat principal ?", interroge Jassem Buabbas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.