Initiatives : la soupe de Jean-Michel

Chaque samedi matin, en hiver, dans un village situé à une cinquantaine de kilomètres de Limoges (Haute-Vienne), un habitant distribue gratuitement sa soupe maison.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Dans la rue principale d'Eymoutiers (Haute-Vienne), la sonnette de Jean-Michel est un appel à la soupe. Depuis cinq ans, cet ancien militaire, cuisinier à ses heures, propose, les mois d'hiver, sa soupe maison. Comme ça, sans raison. "C'est agréable, c'est convivial. Ca permet de s'échanger des sourires", savoure une femme en dégustant la soupe de Jean-Michel.

"Faciliter les entrevues"

Inspiré par des recettes locales, Jean-Michel cuisine ses soupes avec des légumes apportés par les habitants. Une démarche placée sous le signe de la gratuité et de la convivialité. "C'était un prétexte. Je n'avais pas envie d'être tout seul dans mon coin, là-bas, dans mon hameau. Et puis le prétexte il est bien trouvé, le fait de donner un coup de main, faciliter les entrevues", explique Jean-Michel Visayze. Le samedi matin à Eymoutiers, la soupe de Jean-Michel rime désormais avec "rituel". Un breuvage qui réchauffe les corps et les cœurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Chaque samedi matin, en hiver, dans un village situé à une cinquantaine de kilomètres de Limoges (Haute-Vienne), un habitant distribue gratuitement sa soupe maison.
Chaque samedi matin, en hiver, dans un village situé à une cinquantaine de kilomètres de Limoges (Haute-Vienne), un habitant distribue gratuitement sa soupe maison. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)