Cet article date de plus d'un an.

Gauloise noire de Bresse : une race de poule enfin revalorisée pour ses œufs

Publié
Gauloise noire de Bresse : une race de poule enfin revalorisée pour ses oeufs et sa chair
Gauloise noire de Bresse : une race de poule enfin revalorisée pour ses oeufs et sa chair Gauloise noire de Bresse : une race de poule enfin revalorisée pour ses oeufs et sa chair
Article rédigé par France 2 - O.Martin, N.Baker, J.C Martin
France Télévisions
France 2

En Saône-et-Loire, on trouve la Gauloise noire, une poule dont l'espèce est particulièrement appréciée pour ses qualités de pondeuse. Elle n'était plus élevée depuis de nombreuses années, mais l'an dernier, Morgan et sa femme ont décidé de réintroduire cette race dans leur élevage.

L’une des plus vieilles races françaises de poule, la Gauloise noire, ressurgit du passé. Tombée dans l’ennui, elle est de retour en Bresse, sa terre d’origine, à Huilly-sur-Seille (Saône-et-Loire). La poule a une allure typique : un plumage noir avec des reflets verts et des pattes bleues. Avec sa compagne, Morgan Louche a fait le pari de réintroduire cette variété ancienne pour perpétuer la tradition. Autrefois prisée pour ses œufs et sa chair, la gauloise noire avait disparu depuis l’après-guerre, au profit de la Gauloise blanche, qui a fait la gloire de l’AOP volailles de Bresse.

Des œufs à coquille blanche

Depuis l’an dernier, le couple élève 600 poules pondeuses. Il leur a fallu tout apprendre de cette race ancienne. "On a eu un peu à tâtonner parce qu’on n’a pas forcément de référence sur cette race-là. Elle est assez pointue au niveau des pondeuses pour réussir à obtenir des œufs", explique Morgan Louche, éleveur. La Gauloise noire pond des œufs à coquille blanche, de calibre moyen, très appréciés des chefs de la région, comme pour en faire un œuf poché accompagné de légumes et d’herbes aromatiques. Le couple d’éleveurs souhaite aussi revaloriser sa chair. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.