Cet article date de plus d'un an.

Fromage : la Vache qui rit passe au végétal

Publié Mis à jour
Fromage : la “Vache qui rit” passe au vegan
Fromage : la “Vache qui rit” passe au vegan Fromage : la “Vache qui rit” passe au vegan
Article rédigé par France 3 - E. Bach, F. de Boer, H. Perret, P. Goldmann
France Télévisions
France 3
Le groupe Bel, créateur de la "Vache qui rit ", lancée il y 101 ans, lance un produit similaire, mais végétal. La recette sans lait est destinée, avant tout, aux consommateurs américains.

La traditionnelle "Vache qui rit" sort une nouvelle recette. Un fromage végétal, à base de lait d’amandes. Une grande innovation, sauf qu’en apparence, rien ne change. "La forme triangulaire, iconique, la tête de ‘La vache qui rit’, une texture onctueuse fondante. (...) Mais on a une base différente, plus du tout de laitier, que du végétal", confie Yan Wederich, directeur de l'usine lédonienne du groupe Bel. Il y aura deux goûts, l’un nature et l’autre ail et fines herbes.

10% des Américains se disent végan


Ces saveurs ont été créées pour plaire aux Américains. 10 % d’entre eux se déclarent végan. En France, le produit pourrait attirer les curieux. "Je pense que je serais prête à en acheter pour goûter, pour découvrir", dit une jeune femme. Le fromage en portion est lancé par Léon Bel en 1921. Il s’agit d’une simple crème de gruyère décorée du même logo qu’aujourd’hui, hérité des camions de ravitaillement des poilus pendant la guerre de 14-18. 100 ans après sa création, un milliard et demi de morceaux sont vendus chaque année dans le monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.