Cet article date de plus de quatre ans.

Étiquetage alimentaire : un nouveau logo débarque en avril

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Étiquetage alimentaire : un nouveau logo débarque en avril
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'étiquetage nutritionnel est censé nous aider à manger moins gras, moins salé, moins sucré. La ministre de la Santé a tranché sur les quatre logos testés pendant dix semaines dans quarante supermarchés, elle a opté pour un dégradé du vert à l'orange foncé. Seul problème : il ne sera pas obligatoire pour les industriels, mais facultatif.

Repérer en un clin d'oeil la boîte de cassoulet ou de raviolis la moins grasse et la moins salée grâce aux étiquettes classiques est un vrai casse-tête. Mais avec cette vignette qui va du vert au orange foncé, et qui devrait apparaître sur les emballages dès le mois d'avril, la ministre de la Santé espère que désormais les consommateurs trancheront en un clin d'oeil.

Amélioration de 4% de la qualité nutritionnelle des achats

Testé pendant plusieurs semaines dans une quarantaine de supermarchés, ce logo a amélioré de 4% la qualité nutritionnelle des caddies. Le créateur de cette vignette en est certain, cet outil permettra de mieux lutter contre l'obésité qui concerne 15% des Français. "L'idée du logo, c'est qu'en améliorant les choix alimentaires, au moment de l'achat, on aboutit à un comportement plus favorable qui peut réduire le risque de maladies, il y a bien sûr l'obésité, mais également le diabète, l'hypertension, certains cancers, les maladies cardiovasculaires", explique le Professeur Serge Hercberg, chercheur en épidémiologie nutritionnelle à l'université Paris XIII. Mais cet étiquetage reste facultatif, la réglementation européenne interdit de l'imposer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.