En Ille-et-Vilaine, un chef cuisine avec les invendus pour lutter contre le gaspillage

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
{}
France Télévisions
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

À Dinard, Olivier Richer concocte de petits plats à partir de produits alimentaires proches de la date limite de consommation. Une initiative pour réduire le gaspillage. #IlsOntLaSolution

Ce jour-là, en cherchant dans les rayons, Olivier Richer trouve des pavés de cabillaud à la limite de la date de péremption. Il en fera un plat cuisiné. "Je vérifie toujours que c’est bon quand j’ouvre les boites", raconte le restaurateur. Il trouve sa matière première dans un supermarché anti-gaspillage de Dinard, l’enseigne Nous anti-gaspi. "Grâce à Olivier, le tri est fait tous les matins. On sait que tous les fruits et légumes ont une deuxième vie", s'enthousiasme Édouard Allain, le directeur adjoint du magasin.  

Changer le comportement des consommateurs 

En cuisine, les produits sont chauffés au four à 64 degrés, puis refroidis rapidement pour garantir la qualité du futur plat. Un plat que les clients de l’enseigne Nous anti-gaspi vont retrouver au rayon traiteur 30% moins chers qu’ailleurs. Olivier Richer vend 70 barquettes par jour. Les consommateurs sont confiants. "Les dates sont toujours largement étudiées. Il n’y aucun danger. D’ailleurs, dorénavant, je ne fais mes courses qu’ici", raconte une cliente.

De quoi réjouir le restaurateur dont l’objectif est de changer le comportement des consommateurs. Mais il y a encore du pain sur la planche. Chaque année, dix millions de tonnes de denrées alimentaires sont jetées en France. Soit 150 kilos par habitant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.