Cet article date de plus d'un an.

Consommation : les étiquettes indiquant les dates limites vont être modifiées

Publié
Consommation : les étiquettes indiquant les dates limites vont être modifiées
Consommation : les étiquettes indiquant les dates limites vont être modifiées Consommation : les étiquettes indiquant les dates limites vont être modifiées
Article rédigé par France 2 - A.Girault-Carlier, K.Toufik, C.Dewaegeneire, J.Weyl, A.Lo Cascio, G.Liaboeuf
France Télévisions
France 2

Les étiquettes de date de péremption vont être revues pour éviter le gaspillage et faire des économies. Souvent, les consommateurs ont du mal à s'y retrouver entre les dates limites de consommation et les dates de durabilité.

Viande, poisson, sucre, chaque produit comporte une date limite appelée DLC ou DDM. Mais, dans les rayons des supermarchés, les termes sont encore flous pour les consommateurs. Ces indications précisent la date de consommation conseillée. Une fois la date dépassée, faut-il jeter son produit à la poubelle ? "Moi, je pense que c’est quand même important de regarder les dates limites de consommation", avoue un client.

Faire confiance à ses sens

Sur les produits frais, une date limite de consommation est précisée : la DLC. Quant aux produits secs ou en conserves, il s’agit d’une date de durabilité minimale qui est affichée. Bientôt, deux phrases vont être rajoutées pour les DDM (date de durabilité minimale) : "pour une dégustation optimale" et "ce produit peut être consommé après cette date". L’objectif est de diminuer le gaspillage alimentaire. Selon Clémentine Lindon, de l’association Too Good, il est important de faire confiance à ses sens, comme la vue, l’odeur et le toucher, pour reconnaître un produit périmé ou non.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.