"C'est intolérable qu'autant d'enfants partent à l'école le ventre vide" : un rapport révèle que trois élèves par classe ne prennent pas de petit déjeuner

Laurence Plumey, médecin nutritionniste, a expliqué, jeudi sur franceinfo, que le petit déjeuner est "absolument essentiel" alors qu'un rapport remis à la ministre de la Santé Agnès Buzyn révèle qu'en moyenne trois élèves par classe arrivent à l'école le ventre vide.

Deux enfants prennent leur petit-déjeuner. (Photo d\'illustration)
Deux enfants prennent leur petit-déjeuner. (Photo d'illustration) (MYCHELE DANIAU / AFP)

En moyenne, trois élèves par classe arrivent à l'école sans avoir pris de petit déjeuner, révèle un rapport remis jeudi 15 mars par le député de La République en marche, Olivier Véran, rapporteur de la Commission des affaires sociales, à la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Olivier Véran propose que des petits-déjeuners gratuits soient distribués aux enfants des zones d'éducation prioritaire et des écoles rurales. "Le petit déjeuner est essentiel et c'est tout à fait intolérable qu'autant d'enfants partent à l'école le ventre vide", réagit jeudi sur franceinfo, Laurence Plumey, médecin nutritionniste.

franceinfo : Que pensez-vous de cette mesure ?

Laurence PlumeyCette mesure est tout à fait juste. Dans l'immédiat cela permettrait à ces enfants d'avoir ce qu'il faut dans le ventre pour bien suivre les cours du professeur, mais l'école n'a pas non plus vocation à se substituer à la famille. Il faut identifier les écoles à risques, assurer dans un premier temps ces petits déjeuners gratuits et organiser dans les écoles des ateliers auxquels participent les enfants et les parents pour qu'ils comprennent l'importance du petit-déjeuner. Il faut aussi expliquer à ceux qui ont des difficultés financières qu'il est tout à fait possible de prendre un petit déjeuner pour 2 euros.

Pourquoi est-il important de prendre un petit-déjeuner ?

Le petit déjeuner est absolument essentiel et c'est tout à fait intolérable qu'autant d'enfants partent à l'école le ventre vide. Le petit déjeuner c'est d'abord une source d'énergie et également une source d'apports nutritionnels assurant la croissance de l'enfant. En ce qui concerne l'énergie, le petit déjeuner va apporter des glucides avec le pain, les céréales ou des biscuits qui permettent à l'enfant d'être concentré pendant la matinée. Les études sont très claires là-dessus, les enfants qui n'ont pas pris de petit déjeuner décrochent à partir de 11 heures et ont de gros problème de concentration, de mémoire et de vigilance. C'est valable pour les adultes aussi.

Que faire si on manque de temps ou si l'enfant n'a pas faim ?

En général, les enfants ont faim le matin. S'ils n'ont pas faim, c'est qu'ils ont mangé trop tard la veille et beaucoup trop mangé. Ils sont encore sur un restant de digestion et donc le matin ils n'ont pas faim. Dans ce cas-là, il faut donner à l'enfant de quoi manger le matin à l'école quand il arrive. Le problème n'est pas tant celui-là. Souvent les parents ne prennent pas de petit déjeuner parce qu'ils partent eux-mêmes à la bourre, les enfants qui dorment peu préfèrent rester au lit et ils partent à l'école le ventre vide.

Que faut-il manger ?

Il faut un petit déjeuner qui soit complet, pas seulement de l'énergie sous forme de pain, de biscuits ou de céréales. Il faut aussi du lait, un yaourt, du fromage blanc, du calcium pour la croissance et de la vitamine C, donc si possible manger un fruit, une orange, une clémentine ou boire un jus d'orange. Le petit déjeuner est un repas qui doit être complet.