Aliments sans gluten : santé ou marketing ?

12 millions de Français affirment avoir mis de côté le gluten dans leur consommation alors que les spécialistes estiment qu'entre 1% et 6% de la population y est réellement allergique. Le marché sans gluten, lui, a explosé et les prix aussi.

Voir la vidéo
France 2

Ils se sont immiscés dans nos rayons de supermarché : les produits sans gluten. Cette protéine est présente essentiellement dans le blé et présente un nouveau marché stratégique pour les industriels et qui pèse 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans le monde. Combien coûtent ces produits ? Sur quatre produits sans gluten achetés, tous sont systématiquement plus chers que leurs équivalents avec gluten. Une boite de cookies au chocolat monte par exemple jusqu'à 17,15 € le kilo, pour plus de 3 € du kilo pour son équivalent avec gluten. Dans une famille, le garçon est atteint de la maladie coeliaque et s'il consomme du gluten il risque de contracter un ulcère voire un ralentissement de sa croissance. Pour la mère de famille, le coût de la santé de son fils est donc élevé, environ 300 € pour tous les repas.

Des tests qui sont "une arnaque" pour un nutritionniste

Des produits plus chers, mais que contiennent-ils réellement ? Sont-ils meilleurs pour la santé ? Selon une étude récente, rien ne permet de le prouver. "Dire que les aliments sans gluten sont plus intéressants pour la santé est totalement fausse", explique Patricia Chairopoulos de l'association 60 millions de consommateurs. Des produits à faible valeur nutritive et également plus transformés.

Aujourd'hui, 18% des Français affirment consommer régulièrement des produits sans gluten alors que seulement 6% de a population y est intolérante. La chasse au gluten rapporte gros aussi à certains laboratoires médicaux, qui proposent des kits pour tester chez soi son intolérance au gluten, mais aussi en laboratoire. Une prise de sang plus tard, il faut passer à la caisse pour un coût total de près de 220 €. Après dix jours d'attente, les résultats sont reçus, mais que valent-ils ? "On ne peut pas tester la tolérance au gluten avec ça", explique le nutritionniste Arnaud Cocaul, qui met en avant l'absence d'analyse des anticorps. "C'est une arnaque", poursuit le nutritionniste. En France, seuls 20% des cas de maladie coeliaque sont diagnostiqués.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cookie à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes), le 16 novembre 2016. (Photo d\'illustration)
Un cookie à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes), le 16 novembre 2016. (Photo d'illustration) (MAXPPP)