Aliments : comment détecter la gélatine animale ?

Beaucoup de produits contiennent de la gélatine animale. Comment les déceler ?

France 2

Pour éviter de consommer de la gélatine animale à son insu, il existe plusieurs solutions. La journaliste Florence Griffond fait le point. Tout d'abord, il faut savoir que les gélatines animales ne sont pas dangereuses pour notre santé. Elles sont en effet "composées d'acides aminés dont notre corps a besoin et que nous trouvons surtout dans la viande. En fait, elles posent bien un problème aux personnes de confession juive et musulmane et aux végétariens".

"Un gélifiant est d'origine végétale"

Néanmoins, il existe des substituts végétaux, "comme l'amidon, la pectine, une substance que l'on trouve dans les pépins de pomme ou de pamplemousse. Il y a aussi l'agar-agar, une algue d'origine tropicale, qui n'a ni goût, ni odeur, qu'on trouve maintenant dans le commerce, et qui fait le bonheur des cuisiniers végétariens". Et si vous voulez être certains d'acheter des aliments sans gélatine animale, "il faut scruter les étiquettes et traquer les numéros E 428 et E 441", conseille la journaliste avant d'ajouter : "Si vous ne trouvez pas les numéros et qu'il est simplement écrit 'gélatine', dans 95% des cas, il s’agit bien de gélatine de porc. Pour être sûr de ne pas manger de la gélatine d'origine animale, il faut privilégier la mention 'gélifiant'. Car un gélifiant est obligatoirement d'origine végétale, c'est la loi", conclut Florence Griffond.

Le JT
Les autres sujets du JT
D\'après l\'association Agir pour l\'environnement plus de 100 sortes de confiseries contiendraient des nanoparticules. Notamment du dioxyde de titane.
D'après l'association Agir pour l'environnement plus de 100 sortes de confiseries contiendraient des nanoparticules. Notamment du dioxyde de titane. (MAXPPP)