Alimentation : le Nutri-score guide le consommateur vers les produits les plus sains

Vous devriez bientôt voir apparaître sur certains produits transformés de grandes surfaces un logo coloré permettant d'évaluer la qualité nutritionnelle des aliments. Malgré la pression des pouvoirs publics, seuls quelques industriels acceptent de jouer le jeu.

FRANCE 3

Avec 30% de Français en surpoids et 15% d'obèses, remplir son caddie est désormais un enjeu de santé publique. Pour guider le consommateur, voici donc le Nutri-score. Le score nutritionnel d'un produit est fonction de sa composition. Il met en balance les bons nutriments comme les fruits et légumes, les fibres et les protéines ; et les nutriments négatifs comme les graisses saturées, le sucre, le sel et les calories.

Inciter les industriels à rendre leurs produits plus nutritifs

En attendant que le logo arrive sur les emballages, on peut calculer le Nutri-score sur le site d'UFC Que Choisir. Il suffit de rentrer quelques chiffres. Pour Jean-Marc L'Huillier, président de la direction qualité d'une chaîne de supermarchés, le Nutri-score a deux avantages : "Simplifier l'étiquetage porté par le produit pour le consommateur" et "mettre en chantier les industriels dans le cadre de l'amélioration nutritionnelle de leurs produits". L'autre intérêt du Nutri-score pour les consommateurs est de pouvoir comparer des produits similaires. Mais le Nutri-score n'est pas obligatoire.

Aujourd'hui, seuls trois distributeurs et trois grandes marques acceptent d'afficher le logo du gouvernement. Mais il existe une parade : une application gratuite, Open Food Facts. Il suffit de scanner le barre-code avec son téléphone, et l'on obtient le Nutri-score de tous les produits, même ceux des professionnels récalcitrants.

Le JT
Les autres sujets du JT
nutriscore
nutriscore (FRANCE 3)