Cet article date de plus d'un an.

Alimentation : à Toulouse, des initiatives pour sauver les légumes moches

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Alimentation : à Toulouse, des initiatives pour sauver les légumes moches
Alimentation : à Toulouse, des initiatives pour sauver les légumes moches Alimentation : à Toulouse, des initiatives pour sauver les légumes moches (France 3)
Article rédigé par France 3 - France 3 Midi-Pyrénées, L. Le Piver, V. Beaulieu, J. Martin
France Télévisions
France 3
10% des fruits et légumes sont jetés avant même d'être mis en vente alors qu'ils sont comestibles, car ils présentent des défauts. Une filiale de La Poste a décidé de sauver ces produits, en les proposant à des prix alléchants. Reportage à Toulouse.

Des fruits et légumes qualifiés de "moches", boudés par les clients et refusés par les commerçants, terminent le plus souvent à la poubelle. Ils sont aujourd'hui triés et valorisés par une filiale de La Poste à Toulouse (Haute-Garonne), spécialisée dans la réinsertion professionnelle. "Vous avez un pomelo un peu tordu, un peu vert, mais qui est tout à fait comestible, comme tout légume ou fruit", rappelle Sébastien Catusse, chef d'équipe de "Nouvelle attitude". 

Sauver des produits de qualité

L'entreprise "Bene Bono" a choisi de faire du moche son commerce, avec succès. Tout juste installée à Toulouse, elle livre chaque semaine une centaine de paniers bio. En France, 20 % des produits alimentaires sont gaspillés, dont la moitié avant même d'être vendus. "Il y a des initiatives en aval, au niveau de la restauration, de la distribution. On a décidé de se concentrer sur l'amont pour sauver des produits de qualité, (…) qui sortent du champ", explique Grégoire Carlier, directeur de "Bene Bono". Les produits sont ensuite distribués dans des commerces de proximité. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.