Consommation : les Français payent plus cher les denrées de première nécessité

Publié Mis à jour
13h sans frontières : les Français payent plus cher les denrées de première nécessité
Article rédigé par
F.Beaudonnet - France 2
France Télévisions

Le pouvoir d'achat est plus que jamais au cœur des préoccupations des Français. François Beaudonnet, journaliste à France Télévisions, va s'intéresser aux denrées de première nécessité.

Comment se positionne la France sur l'échelon européen concernant les prix des denrées de première nécessité ? "Nous sommes plutôt mal classés. Alors je suis venu avec mon petit cabas de légumes, parce qu'en France, selon l'organisme européen Eurostat, nous payons en moyenne nos produits alimentaires 15 % plus chers que la moyenne de l’Union européenne. En Espagne, c’est 6 % de moins et en Allemagne, c'est 2 % de plus seulement. En France, les fruits et légumes en particulier sont 27 % plus chers qu’ailleurs. Nous payons aussi notre viande 30 % plus cher que nos voisins européens", explique François Beaudonnet, journaliste à France Télévisions, présent sur le plateau du 13 Heures de France 2, lundi 25 octobre.

"La grande majorité de ce que nous mangeons est produite en France"

Mais pourquoi cette différence de prix alors que nous sommes un grand pays agricole ? "La grande majorité de ce que nous mangeons est produite en France. Selon une enquête de 60 millions de consommateurs, si nous payons aussi cher, c'est pour trois raisons. La première est la part des hypermarchés qui est écrasante en France. Or, les produits y sont plus chers, en particulier les produits locaux dans les magasins discount. Les coûts de production agricole sont plus élevés en France que chez la plupart de nos voisins. Enfin, une loi votée en 2018 qui devait permettre de mieux rémunérer les agriculteurs, mais qui, en fait, a surtout augmenté les prix de vente. Pour toutes ces raisons, nous payons en France nos produits alimentaires plus chers que la moyenne européenne et l’écart a même tendance à s’accroître", ajoute le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.