Cet article date de plus de six ans.

Le président de Servier assure qu'il indemnisera les victimes du Mediator

C'est le nouveau président du groupe fondé par Jacques Servier qui l'a annoncé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des boites de Mediator, le 18 novembre 2010 à Brest (Finistère). (FRED TANNEAU / AFP)

Servier paiera. Le nouveau président des laboratoires pharmaceutiques, Olivier Laureau, a déclaré mercredi 14 mai que son groupe "indemnisera tous les patients qui ont souffert" du Mediator, cet antidiabétique utilisé comme coupe faim.

"Dans le cadre de l'Oniam (Office national d'indemnisation des accidents médicaux) et des affaires civiles, nous avons indemnisé, nous indemnisons et nous indemniserons tous les patients qui ont souffert du produit", a dit Olivier Laureau lors d'une rencontre avec des journalistes.

Le médicament serait responsable de 2 100 morts 

Utilisé par cinq millions de personnes en France, ce produit est à l'origine de graves lésions des valves cardiaques et pourrait être responsable à long terme de 2 100 décès, selon une expertise judiciaire.

Il est interdit à la vente depuis juillet 2010. Le procès de ce médicament devrait se tenir fin 2014 ou début 2015, après plusieurs reports. Il se tiendra sans le fondateur des laboratoires, Jacques Servier, mort le 16 avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.