Irène Frachon : le médecin qui a révélé le scandale Mediator

Le procès du Mediator, ce médicament accusé d'avoir tué 500 à 2 000 personnes et d'avoir provoqué chez d'autres des séquelles irréversibles, s'ouvre lundi 23 septembre. Un scandale révélé grâce à la détermination du médecin Irène Frachon, qui s'est confiée à France 2.

FRANCE 2

Cela fait douze ans qu'Irène Frachon vit avec le Mediator du matin au soir. Alors, à quelques jours de l'ouverture du procès pénal, lundi 23 septembre, la pneumologue est soulagée. Irène Franchon a fait connaître au grand public, grâce à son livre intitulé Mediator 150 mg : combien de morts ?, ce qui deviendra l'affaire du Mediator. Le médicament des laboratoires Servier est retiré du marché fin 2009, bien trop tard selon le médecin, qui repère un cas suspect dès 2007.

Les laboratoires Servier ont acheté le silence de certaines victimes

Irène Frachon est toujours pneumologue à l'hôpital de Brest (Finistère). L'affaire n'a pas changé ses relations avec ses patients, mais elle est aujourd'hui plus méfiante vis-à-vis des médicaments qu'elle prescrit. La lanceuse d'alerte a hésité à s'exprimer avant le procès, où elle sera entendue comme témoin. Si elle le fait, c'est aussi pour les nombreuses victimes qui ont l'interdiction de parler, certaines d'entre elles ayant signé une clause avec le laboratoire en échange d'une indemnisation. Quand elle a un peu de temps pour souffler, Irène Frachon va se ressourcer en bord de mer. Pour elle, l'histoire du Mediator ne se terminera pas avec le procès pénal. La pneumologue sera lundi à l'ouverture du procès à Paris. Elle a aménagé son emploi du temps pour assister aux principales audiences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Irène Frachon lors du procès du Mediator, en mai 2013.
Irène Frachon lors du procès du Mediator, en mai 2013. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)