Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. Marlène Schiappa défend Yann Moix et se prend les pieds dans le féminisme

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager, à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, la déclaration polémique de Marlène Schiappa au sujet de Yann Moix.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Marlène Schiappa, invitée de franceinfo le 20 février 2018.
Marlène Schiappa, invitée de franceinfo le 20 février 2018. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)

Polémique Yann Moix acte 125. Invitée sur Paris Première, Marlène Schiappa a défendu la prise de position de l'écrivain sur les femmes de cinquante ans. Une alliée plutôt inattendue.

Depuis trois mois, associez Yann Moix au mot "femme" et tout le monde sait de quoi de vous parlez.
Rappel des épisodes précédents : en janvier 2019, l’écrivain est en promo pour son nouveau livre intitulé Rompre. Interviewé dans le magazine Marie Claire, Moix déclare qu’il aime les femmes jeunes, la journaliste lui demande s'il pourrait aimer une femme de 50 ans, il répond "Ah non, il ne faut pas exagérer, je trouve ça trop vieux" . Grosse polémique, beaucoup de femmes sont écœurées par ces propos.

Mais, mercredi 6 mars sur Paris Première, la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes vient au secours de Yann Moix. Marlène Schiappa déclare : "Je n'ai rien à dire à Yann Moix. Depuis quand doit-on rendre compte de ceux qui nous attirent ou qui ne nous attirent pas sexuellement ? Je sais que je vais me faire lyncher sur les réseaux sociaux pour avoir dit ça ce soir." Des propos diffusés hier soir sur Paris Première dans une émission intitulé Chez Moix, présenté par Yann Moix et dans laquelle une membre du gouvernement défend…Yann Moix.

Du machisme "bien" et du machisme "pas bien"

Des propos étonnants de la part d’une ministre ancienne militante féministe qui n’hésite jamais à dénoncer la misogynie et le sexisme dans la société. Et là, Marlène Schiappa, il faut bien le dire, s’est un peu perdue. C’est comme si il y avait un machisme "bien" et un machisme "pas bien". Quand Régis fait une blague sur les femmes de cinquante ans à la photocopieuse, c’est aussi ringard que sa cravate Mickey. Quand c’est Yann Moix, c’est juste l’expression d’une souffrance. Chacun a le droit à ses préférences en matière de sexualité mais là où Marlène Schiappa se noie dans ses explications, c’est avec la suite de ses propos : "Ce n'est pas Yann Moix qui décide que les femmes de plus de 50 ans sont moins promues, moins embauchées dans la société, qu'elles sont discriminées, qu'elles sont moins visibles dans les comédies romantiques. Citez-moi une comédie romantique où l'héroine est une femme de plus de 50 ans qui tombe amoureuse ? Elles se comptent sur les doigts d'une seule main. Donc, c'est un phénomène de société et ce n'est pas la faute de Yann Moix."

Justement si elles sont discriminées, si on n’en voit pas dans les comédies romantiques, c’est aussi parce certains légitiment qu’un corps de 50 ne serait pas beau. C’est tout le truc, depuis quelques années ou quelques siècles, en fait depuis l’invention de la comédie romantique, c’est le problème. Dans son interview à Marie Claire, Yann Moix parlait de femmes invisibles à partir de 50 ans et Marlène Schiappa le confirme.

C'est étonnant, cette fascination de la lumière télévisuelle de la part de Marlène Schiappa. Aujourd’hui elle est secrétaire d’État chargée de l’égalité des femmes et des hommes et du buzz. Elle aime défendre ses opinions dans toutes les émissions mais semble parfois oublier son poste ministériel. C’est ainsi aujourd’hui qu’on se construit une stature, il faut se démarquer. On l’a vu hier avec Nicolas Dupont-Aignan et Marlène Schiappa dans deux registres différents. Prochain défi : faire un scandale dans l’émission "Télé Shopping", on verra qui est le meilleur.

RADIO FRANCE

Marlène Schiappa, invitée de franceinfo le 20 février 2018.
Marlène Schiappa, invitée de franceinfo le 20 février 2018. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)