Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Pourquoi les amoureux doivent éviter (un temps) Alexandre Jardin

L’auteur du "Zèbre" sort un nouveau roman intitulé "Ma mère avait raison" où il rend un hommage vibrant à cette femme qui a tout osé. C’est justement pour cette raison que l’écrivain se retrouve dans le top 50 des recherches Google en France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Tweet d\'Alexandre Jardin le 2 octobre 2017
Tweet d'Alexandre Jardin le 2 octobre 2017 (TWITTER)

Cette fâcheuse tendance à s’incruster dans les moments intimes des autres et à en faire étalage sur Twitter démarre il y a quelques semaines avec ce tweet où Alexandre Jardin écrit : "Bonheur de lire à voix haute un chapitre de mon livre, au café, à un couple qui se roulait une pelle merveilleuse... Je les ai interrompus !"  

Il faut bien imaginer enlacer à son amoureuse ou son amoureuse et voir débarquer un Droopy hirsute lire non pas des poètes de l’amour comme Ronsard ou Aragon mais du lui-même, c’est à dire du Alexandre Jardin qui ne s’arrête pas là.

Et des messages comme celui-ci, il y a en a beaucoup. Mais lundi, l’auteur a franchi un palier avec ce tweet supprimé depuis : "Mes voisins font l’amour avec excès. Je les en félicite. Le calme est une honte. Je déposerais des fleurs sur leur paillasson." C’est alors non pas un déluge de roses mais un torrent de commentaires qui tombe sur le Jardin. 

Amoureux transi, un conseil, évitez un temps les terrasses de Paris.

Tweet d\'Alexandre Jardin le 2 octobre 2017
Tweet d'Alexandre Jardin le 2 octobre 2017 (TWITTER)