Une journée mondiale, France info

Une journée mondiale du souvenir en hommage aux victimes du terrorisme

Tous les jours cet été, franceinfo et la Rédaction internationale de Radio France vous font découvrir une journée mondiale. Une cause, un animal, une pratique à travers le monde... Vendredi, c'est la journée du souvenir en hommage aux victimes du terrorisme.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des chrétiens pakistanais rendent hommage aux 258 personnes tuées lors d\'un attentat terroriste à la bombe à Karachi, au Sri Lanka, en 2019.
Des chrétiens pakistanais rendent hommage aux 258 personnes tuées lors d'un attentat terroriste à la bombe à Karachi, au Sri Lanka, en 2019. (RIZWAN TABASSUM / AFP)

Pour l'ONU, rendre hommage aux victimes du terrorisme à travers cette journée, c'est une façon de réduire la souffrance des personnes touchées par l'horreur. Selon la Fondation pour l'innovation politique, le terrorisme islamique a fait 16 000 victimes dans le monde. Elles ont été recensées lors des 35 000 actes terroristes perpétués partout sur la planète entre 1979 et 2019. Dans ce triste bilan, on trouve aussi bien les 2 977 victimes du 11 septembre aux États-Unis que les 317 victimes tués en France. On y compte aussi les morts en Angleterre ou en Espagne.

82% des victimes sont musulmanes

Dans la réalité, il y a beaucoup plus de victimes, et ces chiffres sont largement sous-estimés. Certains attentats ne sont jamais revendiqués, et donc jamais comptabilisés. Et bien évidemment, il n'y a pas que le terrorisme islamique.

Les actes terroristes de ces dernières années ont une particularité : ils sont moins nombreux, mais ils s'étendent cependant dans de plus en plus de pays. L'Afghanistan reste le pays le plus touché. on retrouve ensuite le Nigeria, l'Irak, la Syrie, la Somalie, le Pakistan, le Mali, l'Inde et le Yémen. De nouveaux pays, jusque-là épargnés, sont eux aussi concernés, tels que le Mozambique ou le Burkina Faso. Quant aux victimes, elles sont à 82% musulmanes. C'est la communauté la plus touchée par le terrorisme.

Si le nombre d'attentats lié à l'intégrisme religieux a légèrement baissé dernièrement, il est une autre source d'inquiétude pour les autorités politiques. Les actions terroristes de l'extrême droite ont triplé en Occident dans les cinq dernières années. Ce 21 août, lui, s'adresse à toutes les victimes de terrorisme.

Des chrétiens pakistanais rendent hommage aux 258 personnes tuées lors d\'un attentat terroriste à la bombe à Karachi, au Sri Lanka, en 2019.
Des chrétiens pakistanais rendent hommage aux 258 personnes tuées lors d'un attentat terroriste à la bombe à Karachi, au Sri Lanka, en 2019. (RIZWAN TABASSUM / AFP)