Une journée mondiale, France info

Une journée mondiale du bikini : 74 ans d'histoire adorée et controversée

Tout l'été, franceinfo et la Rédaction internationale de Radio France vous font découvrir une journée mondiale. Une cause, un animal, une pratique à travers le monde... Mercredi, c'est la journée du bikini. Longtemps en avance sur son temps, il s'impose aujourd'hui comme le maillot de bain féminin.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une candidate à l\'élection de la plus jolie baigneuse à la piscine Molitor porte le tout premier bikini inventé par Louis Réard.
Une candidate à l'élection de la plus jolie baigneuse à la piscine Molitor porte le tout premier bikini inventé par Louis Réard. (AFP)

C’est rare, mais il n’y a pas de journée mondiale au calendrier aujourd’hui ! C'est l'occasion de faire une séance de rattrapage : ce dimanche 5 juillet, c'était la journée mondiale du bikini. Elle marque tout d'abord un anniversaire : le 5 juillet 1946, lors de l'élection de la plus jolie baigneuse à la piscine Molitor à Parisapparaît le premier bikini de l'histoire. "Plus petit que le maillot de bain le plus petit au monde", avec un soutien-gorge ajusté et une culotte échancrée qui laisse nettement voir le nombril.

Bikini, un atoll du Pacifique

Le créateur de ce maillot minimaliste est français. Louis Réard est un ingénieur automobile qui gère en même temps la boutique de lingerie de sa mère. À la plage, il a remarqué que les femmes baissaient leurs bretelles et remontaient le bas de leur maillot pour mieux bronzer. Louis Réard n'a pas trouvé le mot "bikini" bien loin : c’est le nom de l’atoll des îles Marshall dans le Pacifique, sur lequel les Américains viennent de commencer leurs essais nucléaires. Un événement ultra-médiatique qui lui inspire son (douteux) slogan publicitaire, "le bikini, la première bombe an-atomique".

Mais Louis Réard est trop en avance sur son temps. En 1946, montrer son corps est une provocation, une atteinte à la pudeur. À la demande des autorités et de l’église, le bikini est interdit en France, en Belgique, en Espagne et en Italie.

Vingt ans avant de s’imposer

Les actrices vont progressivement le populariser : Brigitte Bardot, Marilyn Monroe, mais surtout la première James Bond girl, Ursula Andress et son inoubliable deux pièces blanc dans Dr. No, en 1962. 

À partir de cette période, en même temps que l’essor du tourisme, le bikini devient un incontournable dans le paysage estival. Dans les années 1970, les Brésiliennes poussent le concept encore plus loin : elles inventent le string, qui ne cache plus rien.

Pourtant, sous l’influence des ultra-conservateurs musulmans, le maillot de bain est encore régulièrement perçu comme un signe d’indécence et de "débauche". 

Depuis quelques années, sur les plages marocaines, les femmes dénoncent une intolérance croissante et des agressions verbales de la part de ceux qui s’érigent en nouveaux gardiens de la morale et de la vertu. Auxquelles elles répondent par un mot clé sur les réseaux sociaux #Soisunefemmelibre.

96 000 dollars pour un bikini

Le bikini le plus cher de l’histoire est celui que la princesse Leia porte dans Le retour du Jedi, l’épisode de Star Wars sorti en 1983. 

Il s’agit de son costume d’esclave, confectionné sur mesure à partir d’un moule en cire déposé à même le corps de l’actrice Carrie Fischer. En 2015, il a été vendu aux enchères aux États-Unis 96 000 dollars 

Une candidate à l\'élection de la plus jolie baigneuse à la piscine Molitor porte le tout premier bikini inventé par Louis Réard.
Une candidate à l'élection de la plus jolie baigneuse à la piscine Molitor porte le tout premier bikini inventé par Louis Réard. (AFP)