Un monde d'idées, France info

Michel Rocard : "Intervenir en Syrie est un devoir de civilisation"

A 83 ans, l'ancien Premier ministre n'a certes plus de fonction politique officielle, il n'en garde pas moins sa fraicheur d'esprit. Au contraire, son âge lui donne aujourd'hui une totale liberté dont il n'entend pas se priver.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Interrogé sur la Syrie, il estime par exemple
qu'intervenir est un devoir de civilisation, "l'Europe est lâche, le vote
britannique est un déshonneur, nous n'avons pas le droit de ne pas y aller
"
déclare-t-il.

Michel Rocard s'exprime aussi sur des dossiers plus
politiques. Alors que le président de la République est mal en point dans les
sondages, il estime que l'actuelle équipe était en fait mal préparée pour
gouverner. Mais l'opposition n'est pas plus compétente. "Le problème dit il,
c'est qu'il ya une crise de la pensée. Il faut recréer une science économique
".

Enfin sur la question du chômage, problème numéro un des Français, Michel Rocard estime qu'il n' ya pas d'autre issue que de toucher un
tabou. Faire baisse la durée du travail.

Mais il ne s'agit pas, pour lui, de revenir à ce qui
s'est passé au moment du passage aux 35 heures, "cette réforme a été très mal faite,
Martine Aubry a fait une faute gravissime
", il faut pour lui passer non par la
loi mais par la négociation des partenaires sociaux.

 

 

(©)