Transportez-moi, France info

Incivilités et sexisme augmentent dans les transports

Aujourd'hui dimanche 8 mars, comme tous les ans, a lieu la journée internationale des femmes, une émanation de l’ONU, pour l’égalité des sexes. Un constat : les incivilités, notamment sexistes à l’égard des femmes dans les transports, sont très fréquentes dans la plupart des grandes villes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Une femme sur cinq a été victime d'insultes dans les transports © MaxPPP)

En France, selon une étude Insee 20 % des femmes entre 18 et 29 ans disent se faire injurier au moins une fois par an, à pied ou dans les transports.

Des associations comme "Osez le féminisme" ont décidé d’agir pour alerter l’opinion

Rima ASCHTOUK, leur porte-parole détaille les constats et les actions développées pour sensibiliser les pouvoirs publics, les transporteurs et les usagers face à ce qui est un délit.

Ecouter l'interview complète de Rima Aschtouk
--'--
--'--

Ces associations font des actions de sensibilisation avec quelquefois beaucoup d’humour, comme la "teuf des meufs", des fêtes ou elles s’approprient l’espace dans le métro, comme le feraient certaines bandes de jeunes, ou encore pratiquer "l’inversion", c’est-à-dire aborder les hommes, comme le feraient des harceleurs. Elles réclament plus d’informations sur ce sujet de la part de la RATP au même titre que les annonces au sujet des pickpockets. L'association a produit des petites vidéos très droles : Vie de meuf

C’est ce que nous explique Pascale Vion, qui est rapporteuse d’une étude du Conseil économique, social et environnemental sur les violences faites aux femmes. Elle détaille les différentes agressions qui vont de la blague graveleuse, jusqu’aux "frotteurs qui profitent de la proximité due à la foule ".

Ecouter l'interview complète de Pascale Vion
--'--
--'--

Et même certaines déviances sont dues à des sites internet accessibles aux plus jeunes. Une enquête a montré que la grande majorité des enfants de moins de 10 ans avait déjà vu un film pornographique, où, de plus en plus, les femmes jouent les victimes avec une violence inouïe. Si bien que les repères dans un cerveau en construction se trouvent bien altérés.

Jeudi dernier Aéroports de Paris l’a autorisée à se poser avec son petit avion entre deux avions de ligne, émotion garantie j’étais là pour l’accueillir. Elle s’entraîne aujourd’hui pour devenir la 1ère femme pilote de voltige handicapée, et son rêve, qui va certainement se réaliser serait de faire sa présentation de voltige au prochain salon du Bourget en Juin prochain.

(Dorine Bourneton © Gérard Feldzer)
ecouter l'interview complète de Dorine Bourneton
--'--
--'--

Gérard Feldzer

(Une femme sur cinq a été victime d'insultes dans les transports © MaxPPP)