Toute dernière fois, France info

Toute dernière fois. 1986, la dernière fois où Coluche apparaît à la télévision

Tout l'été, nous revenons sur ces moments où l'histoire s'achève. Le 17 juin 1986, Coluche apparaît pour la dernière fois à la télévision. Une apparition tristement prémonitoire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Michel Collucci en visite au Resto du Coeur de Liège, en 1986.
Michel Collucci en visite au Resto du Coeur de Liège, en 1986. (MICHEL HOUET / MAXPPP)

Le 8 juin 1986, une fois encore Coluche étonne. Un concours de stock-car sur le circuit de Montlhéry. Le comédien s’amuse comme un fou. Il a fallu trouver des sponsors et des participants. Un truc de mômes où l’on prend des risques. Où l’on se sent vivre, intensément. Le reportage est diffusé quelques jours plus tard, le 17 juin 1986 sur TF1. Coluche est heureux, au milieu de ses copains, des odeurs de moteur et des bruits de tôles froissées. "C’est vraiment des trucs qu’on fait pour le plaisir. Parce que ça coûte de l’argent, on ramasse des bleus et puis ça casse des voitures. Je me suis fais pousser à 140 dans le mur mais il y a de l’intérêt, on peut se distraire", dira l'humoriste et comédien dans ce reportage.

Une "cantine gratuite", d'abord à Paris

Coluche est alors une immense star en France. Comédien désormais respecté par l’ensemble profession depuis son césar obtenu en 1984 pour Tchao Pantin, il est un citoyen engagé. Le 15 juin 1985, il anime avec Guy Bedos le concert de SOS Racisme place de la Concorde. Trois mois plus tard, le 26 septembre 1985, il conçoit et lance le projet des Restos du Cœur sur Europe 1 en déclarant : "J'ai une petite idée comme ça, si des fois y a des marques qui m'entendent, je ferai un peu de pub tous les jours. Si y a des gens qui sont intéressés pour parrainer une cantine gratuite qu'on pourrait commencer par faire à Paris." La première campagne se déroule du 14 décembre 1985 jusqu'au 21 mars 1986, jour de la fermeture annuelle.

La passion de Coluche pour les sports mécaniques n’est pas nouvelle. Adolescent, il a sa première moto, pour livrer les fleurs du magasin dans lequel sa mère travaille. Plus tard, pendant ses tournages et au grand dam des assureurs, il exigeait une moto. Le 29 septembre 1985, il bat le record du monde à moto de vitesse du kilomètre lancé sur piste, atteignant 252,087 km/h sur le circuit de Nardò, dans le sud de l’Italie.

Le 19 juin 1986, soit deux jours après la diffusion du reportage sur la compétition de stock-car, Coluche se tue dans un accident de moto dans le sud de la France entre Cannes et Opio. Terrible ironie quand on réécoute le commentaire du journaliste qui réalisa le reportage sur le stock-car : "On compte près de 300 000 accidents de la route chaque année en France. A chaque fois, l'intervention de la police et des pompiers est la marque d'une drame. Il y en a marre. Pour ne pas toujours subir, une centaine d'automobilistes pas comme les autres ont décidé de se réunir devant le public, sur le circuit de Montlhéry, et de le faire exprès, pratiquement en toute sécurité"...

Michel Collucci en visite au Resto du Coeur de Liège, en 1986.
Michel Collucci en visite au Resto du Coeur de Liège, en 1986. (MICHEL HOUET / MAXPPP)