Tout et son contraire, France info

St Germain (Ludovic Navarre): "J'ai eu du succès sans le vouloir"

Icône de la "French Touch" du début des années 2000 avec sa musique électronique baignée de jazz et de blues, Ludovic Navarre de son vrai nom revient sur le devant de la scène avec un nouvel album et une tournée mondiale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Ludovic Navarre © Benoit Peverelli)

Après le succès critique international de "Boulevard" en 1995 et l’énorme engouement du grand public pour "Tourist" en 2000 paru sur le célèbre label de jazz Blue Note (quatre millions d’exemplaires vendus), Ludovic Navarre enchaîne les tournées et fait rentrer la musique électronique dans les temples de la musique  "respectable" à une époque où beaucoup de détracteurs ne considéraient pas encore l’électro comme une vraie musique. Cela faisait 15 ans que le producteur français St Germain n’avait pas sorti de nouvel album (à l’exception d’une BO pour le film Chaos de Coline Serreau).

St Germain, c'est le titre de ce troisième album éponyme. Fidèle à sa méthode de travail, le producteur a mélangé les sons électroniques de sa composition à des boucles mélodiques jouées par des musiciens. Il a également fait appel aux voix de deux grands noms de la musique malienne, Zoumana Téréta et Nahawa Doumbia. Une gigantesque tournée mondiale est aussi en cours, partout en Europe, en Australie et aux Etats-Unis.

St Germain revient sur son succès passé et les raisons de sa longue absence
--'--
--'--
 

Ludovic Navarre nous explique comment il en est venu à la musique électronique
--'--
--'--
 

Ludovic Navarre vérifie avec Philippe Vandel ce qui s'est dit sur lui dans les médias
--'--
--'--
 

(Ludovic Navarre © Benoit Peverelli)