Tout et son contraire, France info

Romane et Richard Bohringer : "On a appris dans le journal qu’on était dans le comité de soutien de Jean-Luc Mélenchon"

Richard et Romane Bohringer, père et fille, sont tous les deux comédiens et "césarisés". Ils sont les invités de Philippe Vandel dans Tout et son contraire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Richard et Romane Bohringer
Richard et Romane Bohringer (FR?D?RIC DUGIT / MAXPPP)

Romane Bohringer a obtenu le César du meilleur espoir féminin pour Les nuits fauves en 1992 et son père, Richard, le César du meilleur comédien pour L’addition en 1984, ainsi que pour Le grand chemin, trois ans plus tard. Tous les deux veillent sur le Festival de la correspondance de Grignan, du 4 au 8 juillet, dont ils sont parrain et marraine. Le thème du festival dans la Drôme, sur la famille, semble leur aller parfaitement. Et pourtant, Richard Bohringer, aux côtés de Romane, accompagnée de sa fille, Rose, 9 ans, confie qu'il est "très mauvais grand-père". "J’ai beaucoup de difficulté avec les enfants. J’ai beaucoup de mal que ce soit avec les enfants de mon fils aîné ou ceux de Romane. Je ne suis pas un grand-père."

Le vrai du faux d'un soutien à Mélenchon

Romane et Richard ont joué ensemble au théâtre, notamment pour la pièce J'avais un beau ballon rouge, créée en 2013. Dernièrement, ils étaient tous les deux au théâtre de l’Atelier pour un cycle de lectures de textes et de prise de parole sur le thème du pouvoir et de la citoyenneté. Après une représentation, ils ont reçu la visite de Jean-Luc Mélenchon, ce qui a donné lieu à quelques articles dans Libération et Télérama sur leur soutien discret au fondateur de La France insoumise. Voilà qui rend furieux Richard Bohringer, qui avait voulu se mettre à l'écart de la campagne présidentielle. Par contre, sa fille dit avoir des sympathies, des inclinaisons pour Jean-Luc Mélenchon. Mais "c'est plutôt l’entourage de Jean-Luc Mélenchon qui a voulu récupérer ça", déclare-t-elle. "On a appris dans le journal Libération qu’on faisait partie de son comité de soutien."

L'"accident" de Richard

Richard Bohringer évoque sa maladie, un cancer, qu'il appelle "un accident de parcours". "On n'a pas eu un cancer, on a le cancer", nuance le comédien, qui ne veut parler de guérison. "On a ce truc au-dessus de la tête." L'accident en question ne l'a pas rendu très sociable, dit-il, mais il lui a ouvert le regard. "J'ai un regard plus enquêteur des destins", confie l'acteur. 

Le romantisme des Bohringer

Un jour, par amour, Richard a grimpé dans un platane, place Saint-Sulpice à Paris pour faire de grands signes à une femme qu’il aimait. Il a fallu appeler les pompiers parce qu’il ne pouvait plus redescendre. Quant à Romane, à 20 ans, elle a tagué les murs de son immeuble pour attirer l'attention d'un futur amoureux...

Richard et Romane Bohringer
Richard et Romane Bohringer (FR?D?RIC DUGIT / MAXPPP)