Tout et son contraire, France info

Marjane Satrapi : "Ça me gonfle qu’on dise de moi, que je suis française d’origine iranienne"

Dessinatrice, réalisatrice, elle est connue dans le monde entier pour sa BD « Persepolis » devenue un film.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Marjane Satrapi au festival de Rome le 16 novembre 2012 © Maxppp)

Marjane satrapi sort en ce moment son nouveau film "The voices" prix du public, prix du jury au Festival de Gérardmer, prix du public à l’Étrange Festival de Paris. C’est un film américain un peu particulier entre comédie et thriller, l’histoire d’un homme psychotique qui entend la voix de ses animaux et dont la vie va basculer.

Marjane Satrapi revient sur son passé iranien et dit dans cette série d’entretiens ne plus vouloir revenir en Iran, de peur de ne plus pouvoir sortir du pays. Elle nous explique également pourquoi, elle ne souhaite pas répondre aux protestations des islamistes quant à la diffusion de son film "Persepolis" à la télé tunisienne.

Marjane Satrapi nous explique qu'il est compliqué de tourner avec un chien à cause de ses nombreuses érections
--'--
--'--
Marjane Satrapi aurait voulu être détective privé !
--'--
--'--
Marjane Satrapi répond à ce qu'il s'est dit sur elle dans la presse.
--'--
--'--
 

(Marjane Satrapi au festival de Rome le 16 novembre 2012 © Maxppp)