Cet article date de plus de dix ans.

Ingrid Betancourt : "Même le silence a une fin"

écouter
Ingrid Betancourt, la planète entière la connait. Franco-colombienne, elle a été otage des FARC pendant six ans et demi, du 23 février 2002 au 2 juillet 2008.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le 4 avril, les Farc ont libéré leurs dix derniers
prisonniers "politiques". Ingrid Betancourt est sortie depuis presque quatre
ans. Elle a vécu un enfer, un enfer sur terre, et dans la jungle, qu’elle a
raconté elle même, avec un talent assez incroyable dans un livre de 700 pages,
qui vient de sortir en édition de poche : Même
le silence a une fin
.

Elle est croyante, catholique. Elle l’est encore davantage
depuis sa captivité. Ingrid Betancourt ne milite plus, mais ça ne
l’empêche pas

Ingrid Betancourt n’habite ni en Colombie (trop dangereux) ni
en France (où elle ne serait pas incognito). Elle vit maintenant en Angleterre, où à 50 ans, elle est redevenue simple étudiante, en
fac de théologie. Elle se retrouve sur les bancs de la fac avec des
jeunes qui ont la moitié de son âge.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.