Tout et son contraire, France info

Catherine Millet : "Les gens sont capables de regarder des images qui représentent l'acte sexuel"

Catherine Millet, journaliste, spécialiste de l'art contemporain, a fondé le mensuel Art Press, qui fête cette année ses 40 ans. Elle est aussi très connue pour son roman/récit paru en 2001 : "La vie sexuelle de Catherine M."

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Pour fêter ses 40 ans, le magazine Art Press a publié un très bel album de 300 pages qui va de janvier 1973 à janvier 2013. L'art
contemporain a beaucoup évolué, est mieux accepté du grand public. Une
situtation qui réjouit Catherine Millet même si elle n'est pas sûre "que l'on ne donne les bons outils au public pour comprendre ce qui se passe. "

Le sexe est très présent dans ce numéro anniversaire. "Nous
sommes pour que tout puisse être montré. On estime que les gens
sont adultes et capables de regarder des images qui représentent l'acte
sexuel, de lire toutes sortes d'opinions politiques contradictoires, et
de se faire par eux-mêmes une idée. Il faut que les gens décident seuls
."

Un livre unique, totalement débridé, qui s'est
vendu à 700.000 exemplaires en France, trois millions dans le monde, et
qui a été traduit en 40 langues. Le livre a été très bien reçu par la
critique, mais cela avait mal démarré. Il est sorti en même temps que
le démarrage de la première émission de télé réalité, sur M6 : Loft
Story.

En mai 2001, l'Express avait titré "Le triomphe du
voyeurisme
". Un titre qui l'a beaucoup amusé.

Pendant trois ans, Catherine Millet a fait une tournée de
promotion à travers le monde. "Ce phénomène de société auquel le livre a été associé a porté le livre. "

Ce livre a changé sa vie sexuelle. "Les
hommes ne regardent pas de la même façon une femme qui parle aussi
ouvertement de sa sexualité. Certains hommes ont peut-être eu peur après
la publication du livre.
"

 

(©)