Tendance jazz, France info

Jeune et génial : le pianiste Joey Alexander

Joey Alexander, 12 ans, sort un premier album magistral et Dee Alexander rend hommage à sa mère dans un nouveau disque.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Joey Alexander, une maturité musicale stupéfiante.)

Joey Alexander, né à Bali, vient de sortir à 12 ans son premier album sur le label new-yorkais indépendant Motema, qui a notamment découvert le chanteur Gregory Porter. Ce jeune pianiste est tombé dans le jazz à l'âge de 7 ans et un an plus tard, il était déjà invité à jouer du piano solo devant Herbie Hancock totalement médusé par sa prestation. A l’écoute de My favorite Things , son premier disque, on comprend que ce jeune garçon puisse bouleverser ses ainés.

Car Joey Alexander est bien plus qu’un enfant prodige. Son jeu est certes éblouissant mais il possède surtout un sens de l’improvisation stupéfiant. Dans cet album enregistré avec des musiciens new-yorkais, les standards prennent sous ses doigts de nouvelles couleurs.

(© Un disque de standards en hommage à sa mère)

Dee Alexander rend hommage à sa mère

Son nom est indissociablement lié à la scène jazz de Chicago où elle évolue depuis plus de 20 ans. La chanteuse Dee Alexander sort un nouvel album Songs my mother loves , un disque de standards en hommage à sa mère qui lui a fait découvrir le jazz et ses grandes chanteuses, quand elle était enfant.

Rendez-vous : Joey Alexander, à découvrir en concert le 10 août au festival Jazz in Marciac. Festival Jazz Musette des Puces à Saint Ouen du 5 au 8 juin.Laurent Mignard Duke Orchestra en tournée dans les cathédrales du 2 au 12 juin avec le projet Duke Ellington sacred concert.

(© Joey Alexander, une maturité musicale stupéfiante.)