T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Tout pour la Gaule

Une déclaration de Nicolas Sarkozy a interpellé Guy Birenbaum. C'était hier soir à Franconville.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Nicolas Sarkozy en meeting à Franconville, le 19 septembre 2016.
Nicolas Sarkozy en meeting à Franconville, le 19 septembre 2016. (MARTIN BUREAU / AFP)

C’était hier soir en meeting à Franconville dans le Val d’Oise, Nicolas Sarkozy a abordé comme il le fait tous les jours le sujet qui clive, le sujet qui impacte les foules militantes, celui dont il a décidé qu’il allait lui faire gagner la primaire de la droite : l’identité française et l’assimilation. Je le cite : 

"… Quelle que soit la nationalité de vos parents, jeunes français, au moment où vous devenez Français, vos ancêtres, ce sont les gaulois, et c’est Vercingétorix… ".

Nous voilà donc tous devenus Gaulois, quelles que soient nos origines aux uns et aux autres. Nicolas Sarkozy a d’ailleurs rappelé que son père à lui est Hongrois et son grand-père maternel grec, mais que l’Histoire qu’il a apprise, c’est l’Histoire de France. Et donc forcément Vercingerotix et nos ancêtres les Gaulois. Ce n’est plus du Sarkozy, c’est du SarkozIX ! Alors évidemment, la gauloiserie sarkozyste m’a immédiatement rappelé mes albums d’Asterix. J’ai tout de suite visualisé le petit texte encadré qui ouvrait chacune de ces bandes dessinées. Vous vous en souvenez AlexiX ? Je vous le remets en mémoire…  "Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains... Toutes ? Non ! Un petit village d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur".  La Gaule occupée, un petit village d’irréductibles Gaulois, qui résiste à l’envahisseur… Vous voulez que je vous fasse un dessin, AlexIX, où vous avez compris, comme moi, la finesse de la référence à nos ancêtres les gaulois, ces irréductibles qui résistaient à l’envahisseur ? C’est clair pour tout le monde ? Eh oui, AlexiX, on en est là. On en est déjà là!  Je sens qu’elle va être longue cette campagne électorale, très longue et que nous n’avons n’a pas fini d’entendre tout et n’importe quoi… de part et d’autre.

 

Le dicton du jour :

« A la Saint Eustache, je me demande si Sarkozix va se laisser pousser la moustache »   

 

 


Tout pour la Gaule par franceinfo

Nicolas Sarkozy en meeting à Franconville, le 19 septembre 2016.
Nicolas Sarkozy en meeting à Franconville, le 19 septembre 2016. (MARTIN BUREAU / AFP)