T'as vu l'info ?, France info

Sex Phone

Réjeanne vit dans une maison de retraite. Le numéro de téléphone fixe qui lui a été attribué est celui d'un ancien sex shop fermé depuis deux ans... Du coup elle continue à recevoir des appels destinés au sex shop et vit moyennement bien les commandes de sex toys que certains essaient de lui passer. Sa fille a fait le nécessaire pour que le numéro coquin change et qu'elle retrouve le calme...

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L’autre info est dans l’Oise ce matin…

À Verberie précisément et c’est le Parisien qui raconte les malheurs de Réjeanne…

Réjeanne, un prénom assez ancien ?

Oui, Réjeanne est une septuagénaire qui a emménagé, il y a un an, dans une maison de retraite pour personnes âgées autonomes à Verberie. Elle vit une mésaventure étonnante. Quand son téléphone sonne, Réjeanne est inquiète et se demande qui l’appelle. Ce n’est pas forcément sa fille qui vient prendre de ses nouvelles. Il peut aussi s’agir d’appels embarrassants…

Comment ça embarrassants ?

Pour être tranquille, Réjeanne s’est faite inscrire sur liste rouge. Mais il y a un problème. Elle a récupéré un numéro de ligne fixe qui appartenait, il y a deux ans encore, à un sex-shop de Compiègne qui a fermé. Forcément cela provoque des appels surprenants. Bien sûr, Réjeanne a pris l’habitude d’éconduire ses interlocuteurs : "Monsieur, je sais pourquoi vous appelez - oui bizarrement, ce sont plutôt des messieurs qui appellent le sex shop - Il n’y a pas que ce vous recherchez, ça n’existe plus maintenant. Vous êtes dans une maison de retraite…". Elle peut recevoir plus de quatre appels par jour. Une fois Réjeanne a même eu un coup de fil  à minuit. Une autre fois à 6 heures du matin. Une urgence sexuelle sûrement….

En fait la plupart du temps, ceux qui appellent veulent commander des sex-toys. Ça peut sembler étrange alors qu’on peut trouver n’importe quoi en deux clics sur le Web, mais il y a peut-être des gens qui aiment la chaleur d’une voix. Le pire, c’est qu’un jour, après qu’elle ait expliqué son erreur à un homme, en lui donnant son âge, le monsieur s’est déclaré intéressé. Et comme elle l’a envoyé balader, il lui a demandé si parmi les autres résidentes il y en aurait qui pourraient être intéressées. Mais tout est bien qui finit bien. La fille de Réjeanne a effectué les démarches pour changer le numéro coquin. Pas la peine d’essayer d’appeler pour faire une blague idiote, le numéro a déjà dû changer.

Reste à souhaiter à Réjeanne d’être tranquille dans sa maison de retraite. Et de ne pas s’ennuyer. Il ne faudrait pas qu’elle regrette finalement ces appels téléphoniques incongrus mais distrayants. "Il n'est qu'une chose horrible en ce monde, un seul péché irrémissible, l’ennui", écrivait Oscar Wilde dans Le Portrait de Dorian Gray

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)