T'as vu l'info ?, France info

Recherche lecteurs désespérement

Un poète qui cherche des lecteurs sur le site de petites annonces Leboncoin.fr ! Dégoûté par les best sellers à grand tirages aux moyens commerciaux contre lesquels on ne peut pas lutter, Eric Dubois utilise les moyens du bord et va chercher le public sur un des sites les plus populaires de France. Il n'est pas certain, cependant, qu'il dépasse les ventes des Trierweiler,Zemmour et Houellebecq...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Ce matin l’autre info est à Joinville-Le-Pont…

C’est le site l’actualitté.com qui nous donne ce matin la bouffée d’air pur, le supplément d’âme qui nous font si terriblement défaut depuis 48 heures. Et tout ça grâce à un poète…

Que fait ce poète ?

Il a publié le 6 janvier une petite annonce sur le fameux site de petites annonces gratuites d'occasion leboncoin.fr. Je vous la lis car elle est courte et parfaitement claire : « A l'ère où le plan média marketing est roi, Eric Dubois - c’est son nom - auteur, cherche des lecteurs pour ses livres ». Voilà c’est simple. Un poète cherche des lecteurs sur Le Boncoin. Avouez que par les temps qui courent c’est assez rafraîchissant…


Il y a forcément un message dans cette démarche…

Vous avez raison c’est un détournement poétique, un happening ou une sorte de performance comme on dit en art contemporain. La petite annonce sur le site leboncoin.fr, fréquenté par des millions de français, est un pied de nez aux best sellers qui ont ponctué l’année écoulée et le début 2015. Tout le monde a bien sûr en tête l’énorme tirage, 700.000 exemplaires, du livre de Valérie Trierweiler, le succès important d’Éric Zemmour et aussi le récent roman de Michel Houellebecq. Un roman au parfum de polémique qui raconte l’élection à la présidence de la République d’un candidat d’un parti islamiste (c'est mon interprétation du texte de Houellebecq) contre Marine Le Pen. Un alibi littéraire pour créer un buzz propice aux ventes du livre. Alors, face à des bouquins parfois lancés comme des films américains à grand spectacle ou comme des jeux vidéos, les petits auteurs n’ont strictement aucune chance de trouver leur place. Ni dans les librairies de plus en plus rares qui n’ont plus la place de les mettre dans leurs rayons. Ni dans les médias qui pensent à leurs audiences, comme les éditeurs pensent à leurs ventes.

Confronté à des difficultés d’exposition et de mise en place, les auteurs qui n’ont pas les moyens commerciaux de promouvoir leurs œuvres comme des savonnettes doivent trouver des solutions innovantes pour se faire voir. C’est là que l’humour et l’imagination sont nécessaires. J’aime donc beaucoup l’idée d’Eric Dubois qui ose démarcher des lecteurs sur leboncoin.fr, le site symbole de la vente d’occasion, sur lequel généralement on essaie généralement de refiler sa vieille bagnole ou de se débarrasser de sa machine à laver. Qui sait, d’ailleurs, si un de ces jours, ce ne sont pas les femmes et les hommes politiques qui devront à leur tour aller rameuter leurs électeurs perdus sur leboncoin.fr ? Qu’en pensez-vous madame Dati ?

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)