T'as vu l'info ?, France info

Fais comme l'oiseau...

Ce week-end, comptons les oiseaux dans les jardins qui vous entourent. En ce troisième week-end de recensement organisé par la Ligue pour la protection des oiseaux et le Muséum national d'histoire naturelle prenons donc une petite heure sur notre temps, dehors, pour lever la tête, sans bouger, et peu importe le froid, le givre, le gel, la neige, puisque nous serons, enfin, au milieu des oiseaux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ce matin l’autre info concerne toute la France

Oui et j’ai décidé de lancer un appel au peuple ce matin. Après les semaines difficiles que nous avons vécu dans notre pays, je voudrais que chacun profite du week end pour changer d’air. J’ai la solution. Il faut participer samedi et dimanche au troisième week-end national de comptage des oiseaux des jardins….

De quoi s’agit-il ?

C’est la troisième année consécutive, depuis 2012 donc,  que la Ligue pour la protection des oiseaux et le Muséum national d’Histoire naturelle organisent ce samedi et ce dimanche une séance nationale d’observation et de recensement des oiseaux de nos jardins. Une initiative qui nous vient des Anglais qui pratiquent cette science participative depuis très longtemps. La méthode est simple. Vous choisissez un jour d’observation, samedi ou dimanche. Vous trouvez le lieu d’observation ! Votre jardin privé si vous en avez un. Un jardin public, un square, votre terrasse ou votre balcon. Il vous est même possible de réaliser plusieurs comptages dans plusieurs jardins au cours du week-end !

Et on compte pendant combien de temps ?

Rassurez vous Fabienne je ne vais pas vous demander de passer la journée dehors par ce froid. Il suffit d’une heure pour observer et noter quels sont les oiseaux qui visitent le jardin que vous avez choisi. Sachant qu’en termes d’horaires les spécialistes recommandent plutôt le matin pour faire le guet. Ensuite il y a une vraie difficulté que je ne veux pas vous cacher… Il ne faut pas compter plusieurs fois le même oiseau, sachant qu’il n’y a rien qui ressemble plus à un oiseau d’une espèce qu’un autre oiseau de la même espèce. Du coup, il ne faut noter que le nombre maximal d’oiseaux d’une même espèce vus en même temps ! Vous n’avez pas compris ? Je vous explique. Vous êtes couché dans l’herbe et là vous comptez 4 moineaux en même temps. Vous continuez vous voyez 2 moineaux. Puis 3 moineaux. Eh bien n’allez pas en conclure un peu stupidement que vous avez vu 9 moineaux (4 puis deux puis trois).  Ne retenez et ne comptez que les 4 moineaux que vous avez vu en même temps. Une fois vos observations effectuées, vous les transmettez via le site de l’Observatoire après vous être inscrit et avoir sélectionné le jardin que vous avez choisi d’observer.

Pardon, j’allais oublier. Un dernier point de détail…Surtout prenez bien soin de ne compter que les oiseaux posés dans votre poste d’observation. Ne comptabilisez que les oiseaux qui utilisent le jardin pour s'alimenter, pour se cacher, pour se nourrir, pour se reproduire. Mais… Ne comptez surtout pas les oiseaux qui se trouvent dans le jardin du voisin. Et ne comptez pas davantage les oiseaux qui ne font que survoler votre jardin, sans s'y arrêter. Je suis sûr, monsieur Aliot, que vous serez sensible, réceptif même, au fait qu’il n’est pas nécessaire de comptabiliser les oiseaux de passage…

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)