T'as vu l'info ?, France info

Cendres et poussière...

Envoyer les cendres des défunts dans la stratosphère ? C'est possible du côté de Bègles. Le service est "offert" pour 2000 euros par un croque-mort moderne. Le procédé n'est pas vraiment neuf. Il existe déjà aux États-Unis mais aussi près de Montpellier. Tout cela est parfaitement légal et encadré par la Direction Générale de l'Aviation civile (à cause des ballons à l'hélium)...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

 Ce matin l’autre info est à Bègles…

Sud-Ouest raconte qu’un croque-mort très moderne propose de disperser les cendres des défunts dans la stratosphère. Il s’appelle Nicolas Conseil, un ancien soldat qui a ouvert cet été une entreprise de pompes funèbres. Il offre notamment aux familles de défunts, pour environ 2000 euros, la possibilité de disperser les cendres de l’être cher  récemment disparu grâce à un ballon stratosphérique.

C’est une première ?

Non la société Mesoloft, établie dans le Kentucky aux Etat-Unis, propose déjà à ses clients un lieu de repos unique : l'atmosphère terrestre. C'est le cas aussi de la société Elysium Space basée à San Francisco. Et puis, plus près de nous, du côté de Montpellier, la société Atome funéraire assure ce service sous le joli nom de Poussière d’étoile. Un bon moyen de rappeler à chacun d’entre nous que, finalement, nous ne sommes que de la poussière dans le vent… Mais de la poussière qui va quand quand même chercher dans les 990 euros ! Il faut dire qu’un ballon d'hélium est lancé dans la stratosphère et que c’est à une trentaine de kilomètres d'altitude que les cendres sont dispersées, qu’elles restent en orbite, ou qu’elles retombent et se dispersent selon le bon vouloir des vents stratosphériques. Ce procédé est autorisé par la législation funéraire. Les vols des ballons sont agréés par la Direction Générale de l’Aviation Civile. Ce qui signifie que des normes doivent être respectées comme le poids et la vitesse de montée du ballon, le respect des couloirs aériens et le fait que le ballon doit se désintégrer au-dessus d'une zone naturelle. Surtout, et ça fera plaisir à Emmanuelle Cosse, cette technique est hyper écologique. Le ballon d'hélium est confectionné à partir de résine d'arbre 100% biodégradable pouvant être utilisé comme compost. L'urne contenant les cendres est également biodégradable. Quant aux cendres, elles ne représentent aucun danger de pollution pour la stratosphère et elles n'ont aucun impact au niveau de la saturation de l'espace aérien. Et puis du strict point de vue sentimental, penser à nos défunts, nous recueillir, en levant la tête pour scruter le ciel et les étoiles, c’est un peu moins triste que de devoir baisser nos regards lourds et humides vers le sol. Je pense que ce procédé devrait vous inspirer, Emmanuelle Cosse, vous la patronne des écolos, tant il y a des jours ou vous devez avoir envie d’expédier et de disperser quelques uns de vos bons amis les Verts dans la stratosphère ! Éparpillés par petits bouts… Façon puzzle…

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)