T'as vu l'info ?, France info

Annulez votre meeting monsieur Sarkozy !

Il y a parfois des hasards troublants dans la vie. Des coïncidences. Ce que le psychanalyste Carl Jung nommait des synchronicités. Alors qu'il tient ce soir un meeting de l'UMP, à Lambersart, dans le Nord, Nicolas Sarkozy se souvient-il que le 25 septembre 2007, il prononçait le discours d'ouverture de la 62ème assemblée générale de L'ONU. Alors, ce 25 septembre 2014, Lambersart ? Vraiment ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L’autre info regarde dans le rétroviseur ce matin…

Ce soir, normalement, Nicolas Sarkozy est de retour en meeting à Lambersat dans le Nord. Un meeting pour reconquérir l’UMP, son parti, ses militants. Une réunion politique à contretemps, anachronique même au regard de la gravité des événements traversés par notre pays ces toutes dernières heures.

Alors il reste quelques heures à monsieur Sarkozy pour annuler son raout militant. Surtout qu'en prononçant un discours ce 25 septembre 2014, monsieur Sarkozy se confronte à une bien étrange coïncidence ; ce que le psychiatre suisse Carl Gustav Jung nommait une synchronicité…

Expliquez nous ?

Il y a sept ans, jour pour jour, le 25 septembre 2007, Nicolas Sarkozy, alors président de la République depuis cinq mois, prononçait à New York le discours d’ouverture de la 62ème assemblée générale de l’ONU. La Françe présidait alors le Conseil de sécurité de l’Onu. Je veux juste reprendre quelques mots prononcés par notre président de l’époque :

« Je n'ai jamais cru que l'ONU pourrait un jour extirper la violence qui est dans l’Homme »

Puis, Nicolas Sarkozy ajoutait :

« sans l'ONU le monde aurait peut-être connu une troisième guerre mondiale sans doute plus effroyable encore que les deux précédentes »

avant de continuer :

« La France est convaincue que l'ONU est le seul remède que nous ayons à dresser contre l'aveuglement et la folie qui parfois s'emparent des hommes ».

Mais la suite de son discours est encore plus troublante au regard des événements qui chamboulent le monde ces jours ci  :

« C'est à l'échelle planétaire qu'il faut poser et résoudre les problèmes du monde. Personne sur la Terre ne peut se mettre tout seul à l'abri des conséquences du réchauffement climatique, du choc des civilisations, des grandes épidémies »

Réchauffement, choc des civilisations, épidémies… Sept ans plus tard, le tableau est encore plus noir… Et ce soir monsieur Sarkozy parlerait de la présidence de l’UMP à des militants du Nord, chauffés à blanc ? Comme si de rien n’était ? C’est un étrange choix. Alors je n’ai nullement la prétention de donner des leçons ou des conseils à l’ancien président de la République, mais il devrait oublier Lambersart et l’UMP. Rester chez lui. Réécouter son discours du 25 septembre 2007 qui s'achevait ainsi :

« … La France pense que nous n'avons plus le temps d'attendre. La France demande l'action, la France encourage l'action, la France sera au rendez-vous de l'action au service de la paix dans le monde »

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)