Question de choix, France info

Question de choix. Vivre sans supermarché

Éviter la grande distribution, passer par les circuits courts et faire des économies. Les supermarchés ne sont plus en vogue.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La grande distribution ne satisfait plus le consommateur. Les circuits courts, les Amaps ont désormais la cote.
La grande distribution ne satisfait plus le consommateur. Les circuits courts, les Amaps ont désormais la cote. (BSIP / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL / GETTY IMAGES)

Les supermarchés n'ont pas la cote. On les accuse de vendre trop de produits transformés, trop de produits emballés et de brader le travail des agriculteurs.

Peut-on éviter la grande distribution ? Une jeune femme vient de tenter l'expérience

Une journaliste du service économie du Figaro, s’est lancée dans une expérience inédite. Ne plus mettre les pieds dans un supermarché, afin de venir en aide aux agriculteurs. Mathilde Golla a donc choisi d’acheter ses produits frais directement auprès des producteurs, via les circuits courts, paniers paysans, Amap, marchés.

Après trois mois d'expérience, elle a constaté qu'en consommant des produits frais et locaux, sa santé était meilleure. Quant à son portefeuille, il n'a pas eu à se plaindre de l'expérience, bien au contraire.

Pour éviter la grande distribution, Mathilde Golla a même fabriqué ses produits ménagers, avec succès. Il n’y a qu’un produit qui lui a posé problème : le papier toilette.

Mathilde Golla montre qu’un autre monde est possible

Elle raconte son expérience dans un livre qui vient de paraître chez Flammarion : 100 jours sans supermarché, le premier guide des circuits courts.

La grande distribution ne satisfait plus le consommateur. Les circuits courts, les Amaps ont désormais la cote.
La grande distribution ne satisfait plus le consommateur. Les circuits courts, les Amaps ont désormais la cote. (BSIP / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL / GETTY IMAGES)