Question d'éducation, France info

Lutte contre les stéréotypes : reculer pour mieux sauter ?

Peut-on vraiment faire deux pas en avant après avoir fait un pas en arrière ? C’est ce que promettent Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem : la fin de l’expérimentation des ABCD de l’égalité doit faire place à une généralisation de la lutte contre les stéréotypes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(L'ABCD de l'égalité avait soulevé une vague de protestation (ici à Lyon, en mai dernier) © ALEXANDER ROTH-GRISARD / MAXPPP)

Exit les ABCD de l'égalité, qui avait soulevé une fronde des anti-mariages pour tous, et d'une partie de l'extrême droite. 2013 devait pourtant être l'année de mobilisation pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'école. Mais le gouvernement promet de ne pas abandonner. En effet, l'expérimentation, menée dans 10 académies de France, depuis l'automne, était "globalement positive ", aux dires du ministère.

Formation des enseignants

Le ministère de l'éducation souligne particulièrement l'importance des formations à l'égalité dispensées aux enseignants : "elles ont donné satisfaction et permettent aux enseignants de prendre conscience de leurs gestes professionnels et de modifier leurs pratiques professionnelles pour donner les mêmes droits, les mêmes chances, aux filles et aux garçons, de réussir à l'école ".

Plan pour l'égalité

Ce lundi matin, le ministre Benoit Hamon présentait un plan "très ambitieux " pour lutter contre les stéréotypes filles-garçons à l'école. Ce Plan d'action pour l'égalité rentrera en application à la rentrée prochaine.

(L'ABCD de l'égalité avait soulevé une vague de protestation (ici à Lyon, en mai dernier) © ALEXANDER ROTH-GRISARD / MAXPPP)