Prenez soin de vous, France info

Prenez soin de vous. Dans la liste des trucs à faire à la rentrée : laissez tomber vos "to do lists"

Tous les jours, Edwige Coupez propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui : en finir avec les "to do lists" et la "charge mentale"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des Post-it pour se rappeler de rendez-vous importants.
Des Post-it pour se rappeler de rendez-vous importants. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Les "to do lists" sont à jeter, ces listes interminables de choses à faire ! Jetez-les, arrêtez d'en écrire. S'il y a bien un conseil que je vous donne à quelques jours de la rentrée, c'est bien celui-là. Parce que ça mène tout droit vers le surmenage. Ce qu'on appelle charge mentale depuis l'année dernière, depuis cette bande dessinée géniale de la dessinatrice Emma, Fallait demander.

Pas question d'y retomber. J'ai donc demandé à une spécialiste de la question de nous donner des conseils concrets pour la rentrée. Laurence Bourgeois est experte en ressources humaines, et auteure de plusieurs ouvrages sur le développement personnel. Dont un sur la charge mentale aux éditions Eyrolles, Se libérer de la charge mentale. Cette fameuse charge mentale qu'elle résume en un mot : "C'est la surchauffe". Elle prévient aussi que c'est la phase qui précède le burn out.

Le stress devient raison d'être

Donc attention, danger. Le pire c'est qu'on se met toutes seules en surchauffe. Mère parfaite, épouse dévouée, entrepreneuse, meilleure copine... Et le pire du pire, c'est qu'on en est fière, en plus. La société actuelle y voit un gage de réussite, explique Laurence Bourgeois : "On est dans une spirale, on a la tête dans le guidon, le stress est notre raison d'être."

Cette spirale du surmenage est due à la culpabilité et à la peur du vide. On peut éviter d'y retomber à la rentrée en prenant du temps pour soi. Vous choisissez un créneau toutes les semaines, notez-le dans votre agenda et pas question d'y déroger, quelle que soit la réunion hyper importante qui va tomber à ce moment.

Un mantra : "Ce n'est pas si grave"

Pas question non plus de culpabiliser. Vous aussi, vous avez droit de vous faire plaisir. Vos journées feront toujours 24 heures. Définissez des priorités. C'est là qu'il faut cesser d'être l'esclave de sa montre et de sa "to do list". Il est temps d'apprendre à déléguer et à accepter que tout ne soit pas parfait. Le poulet est trop cuit, et alors ? Finalement, ce n'est pas si grave. Faites-en un mantra. 

Des conseils, le livre de Laurence Bourgeois en regorge. À travers la vie de Rosita, son héroïne, stéréotype de la femme surmenée du 21e siècle. On suit ses mésaventures pendant une semaine. Et chaque jour, l'auteure distille ses conseils sous forme d'ordonnance et d'exercices pratiques :

Lundi : apprivoisez l'instant présent.
Mardi : baissez votre niveau d'exigence.
Mercredi : lâchez prise.
Jeudi : prenez conscience de vos atouts.
Vendredi : cassez la routine.
Et le week-end : persévérez et agissez.

Des Post-it pour se rappeler de rendez-vous importants.
Des Post-it pour se rappeler de rendez-vous importants. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)