Prenez soin de vous, France info

Prenez soin de vous. Consommez moins !

Tous les jours, Edwige Coupez propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui, il faut savoir économiser dans la vie quotidienne.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Pour savoir où va votre argent, pistez chaque centime pendant un mois et notez toutes vos dépenses chaque soir dans un carnet (illustration)
Pour savoir où va votre argent, pistez chaque centime pendant un mois et notez toutes vos dépenses chaque soir dans un carnet (illustration) (MARTINE BRÉSON / RADIO FRANCE)

Les soldes sont finis, mais il y a toujours plein de promotions dans les vitrines. Quelques conseils pour ne pas succomber à la fièvre acheteuse. Vous avez toujours l’impression de ne pas avoir assez d’argent pour vous acheter ce dont vous avez envie ? Deux solutions : travailler plus, mais au risque d’avoir moins de temps pour vous, vos enfants, vos amis, ou réduisez vos dépenses.

Pour la neuropsychologue, Marie-Ange Alexandre, auteur de Consommer moins pour vivre mieux, chez Eyrolles, la première chose à faire est de savoir où va votre argent. Pistez chaque centime pendant un mois. Notez toutes vos dépenses chaque soir dans un carnet. C’est contraignant, mais vous saurez exactement combien vous dépensez pour l’alimentation, les transports, les vêtements, les loisirs. À partir de cette base, vous allez pouvoir cibler vos dépenses superflues. Prenons l'exemple des deux cafés à 40 centimes que vous buvez tous les jours du bureau. Ils représentent un coût de 188 euros en un an ! Investissez dans un thermos et emportez du café fait maison, c'est meilleur et bien moins cher.

Le temps, c'est de l'argent

Pour estimer la pertinence de vos dépenses, Marie-Ange Alexandre propose de calculer votre taux horaire réel. Ne vous contentez pas de diviser vos revenus par le nombre d’heures travaillées. Ajoutez-y tout ce qui n’est pas rémunéré mais dont vous avez besoin pour travailler : le temps dans les transports, l’essence éventuellement, le déjeuner, les vêtements si devez être en tailleur ou en costume, etc. Vous allez trouver un taux horaire nettement moins intéressant. Comparez le ensuite au coût qu’un objet pour lequel vous avez envie de craquer. Quand vous allez vous rendre compte que le coussin en fausse moumoute lapin qui vous fait de l'oeil dans la boutique d'à côté représente deux heures de travail réel, vous changerez peut-être d'avis.

Si vous craquez quand même ?

Assumez ! Ne culpabilisez pas, vous risquez de dépenser encore plus. Dites-vous plutôt que vous ferez mieux la prochain fois et mettez en place des garde-fous : éviter les endroits de tentation comme les galeries commerciales, ou alors avec du liquide et sans carte bleue! Désactivez toutes les alertes de vos sites de shopping préférés et désabonnez-vous des ventes privées. 

Marie-Ange Alexandre propose aussi la technique du carnet de quarantaine. Vous listez chaque envie compulsive, et vous y revenez une semaine, un mois, voire un an plus tard. À priori, vous n'en aurez plus envie. Grâce à tous ces conseils, vous allez progressivement sortir de cette fièvre consumériste et vous libérer de ce besoin de toujours plus d'argent.


Pour savoir où va votre argent, pistez chaque centime pendant un mois et notez toutes vos dépenses chaque soir dans un carnet (illustration)
Pour savoir où va votre argent, pistez chaque centime pendant un mois et notez toutes vos dépenses chaque soir dans un carnet (illustration) (MARTINE BRÉSON / RADIO FRANCE)