Planète Géo, France info

Planète Géo. L'Inde et ses mariages arrangés

 Les beaux jours reviennent en France, avec leurs lots de mariages et de réceptions, souvent l'aboutissement d'une "Love story". La réalité est toute autre en Inde, la plupart des unions étant méticuleusement arrangées.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La jeune mariée apparaît drapée dans un sari rouge, les bras décorés de henné.
La jeune mariée apparaît drapée dans un sari rouge, les bras décorés de henné. (MAHESH SHANTARAM/ GEO)

En Inde, 10 millions d’unions sont célébrées chaque année, l’oc­casion, pour les familles, d’afficher leur rang dans la société. Entre 80 et 90 % des mariages en Inde seraient encore arrangés.

Des mariages fastueux

L’inde, un pays plein de contrastes, entre la pauvreté dans les rues et l’exubérance des mariages, leurs décors hauts en couleurs et cérémonies traditionnelles : dans les familles aisées, l’union d’un couple, c’est l’occasion d’organiser d’immenses festivités avec des centaines d’invités, d'affirmer son rang dans la société.

Extravagants, les mariages des familles indiennes aisées sont pour une grande majorité, arrangés : le photographe Mahesh Shantaram explore les subtilités de la société indienne, il a rassemblé dans un livre intitulé Matrimania une série de documents sur ces mariages, le magazine Géo en publie quelques uns, commentés par Nadège Monschau.

L'alliance entre deux familles

"Les mariages entre confessions et castes dif­férentes sont tout sauf communs. Le couple risque d’être renié par les siens".

Souvent les futurs mariés ne font connaissance que quelques jours avant le mariage, et pour la cérémonie, le promis se fait attendre !

Selon la coutume, le promis rejoint la noce après une très longue procession.
Selon la coutume, le promis rejoint la noce après une très longue procession. (MAHESH SHANTARAM / GEO)

Selon le rituel hindou, les futurs époux se rejoignent sur une estrade, où chacun passe un collier de fleurs autour du cou de l’autre, avant qu’ils soient acclamés, sous une pluie de pétales.

La salle de réception, où dominent les couleurs vives et le carton-pâte, est souvent compartimentée en plusieurs espaces séparant convives ordinaires et invités VIP.

La cérémonie coûte cher, très cher, et c’est toujours le père de la mariée qui paie la facture à laquelle s’ajoute, la dote de la mariée.

La jeune mariée apparaît drapée dans un sari rouge, les bras décorés de henné.
La jeune mariée apparaît drapée dans un sari rouge, les bras décorés de henné. (MAHESH SHANTARAM/ GEO)