Photos, photographes, France info

Un singe attaque un photographe en justice

Une photo est au coeur d’une bataille judiciaire hallucinante : un singe attaque en justice un photographe.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

A l’origine de cette bataille judiciaire inédite, une photo prise par un signe nommé Naruto avec l’appareil du photographe David Slater.

Une question de droit sur la photo

« J'avais besoin de cette photo, un vrai gros plan, pour ma propre satisfaction et pour pouvoir la donner à un agent, afin de promouvoir la question de la conservation. Mais ça n'allait pas arriver, à moins de laisser [les singes] prendre la photo eux-mêmes » explique David Slater.

En 2012, Wikipedia publie la photo libre de droits. "Ils ne prétendent pas posséder l'image, ils pensent que tout le monde possède l'image, qu'elle est libre de droit simplement parce qu'un singe a appuyé sur le bouton",  déplorait à l'époque David Slater.

L’association de protection des droits des animaux PETA décide donc, en 2015, de faire valoir les droits du singe. Pour Jeff Kerr, conseiller général à PETA, les droits s’applique aussi aux animaux.

« Nous pensons que, fondamentalement, la loi du copyright devrait également s'appliquer à Naruto. Il a indéniablement pris ces photos , et la loi du copyright est claire. Celui qui prend des photos les possède », insiste-t-il.

Déboutée en première instance en 2016, PETA fait appel de cette décision alors que David Slater se voit déprimé et ruiné.

Un signe attaque un photographe en justice. 
Un signe attaque un photographe en justice.  (Brut)