Patrons : une assurance contre le chômage

Rares sont les petits patrons qui reçoivent une indemnité lorsqu’ils perdent leur emploi, pourtant, ils sont eux aussi touchés par le chômage.

France 2

Le dépôt de bilan, les liquidations judiciaires et le chômage, des milliers de chefs d’entreprise connaissent cette situation chaque année. Laurent Buob est aujourd’hui un patron heureux. Son entreprise, qui fabrique des figurines de bandes dessinées, marche bien et il a une dizaine de salariés. Pourtant, en 2014, il a connu la crise, a mis la clé sous la porte et a connu le chômage, sans indemnité, car les chefs d’entreprise sont exclus de l’assurance chômage.

Assurance facultative

Une situation qu’il regrette : "Quand vous être chef d’entreprise, vous n’avez pas d’aide, pas de formation possible, vous ne pouvez compter que sur votre réseau". En 1979, le patronat a créé une assurance chômage facultative. Ce dirigeant a fait ce choix. Chaque mois, 6% de son salaire sont prélevés et en cas de coup dur, il perçoit une indemnité mensuelle pouvant aller jusqu’aux 2/3 de son dernier salaire, pendant deux ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le droit à la déconnexion est entré en vigueur le 1er janvier dans les entreprises.
Le droit à la déconnexion est entré en vigueur le 1er janvier dans les entreprises. (LIONEL VADAM / MAXPPP)