Cet article date de plus de huit ans.

Le plaidoyer du PDG de Conforama pour le travail le dimanche

écouter (15min)
Avec plus de 3 milliards de chiffre d'affaire et 269 magasins, Conforama est le numéro 2 mondial de l'ameublement derrière Ikéa. Un secteur qui souffre puisqu'en 18 mois il a perdu 5% de son activité. Thierry Guibert, PDG de Conforama, revient sur la question du travail dominical, objet du rapport Bailly remis au Premier ministre, qui préconise la fin de l'autorisation automatique pour les magasins d'ameublement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Un coup très dur pour Thierry Guibert qui explique que ses magasins qui pratiquent l'ouverture dominicale réalisent 23% de leur chiffre d'affaire ce jour-là.
Pour autant, Thierry Guibert reconnaît que la préconisation d'ouvrir 12 dimanches par an contre 5 aujourd'hui est une avancée. Il regrette toutefois le côté très technocratique de ce rapport et sa lourdeur administrative :

Je ne suis pas ici pour défendre la banalisation du travail du dimanche, je suis ici pour dire qu'il ya des secteurs et des régions en France pour lesquels si on enlève ce type de droit, cela va être catastrophique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.