On ne pouvait pas le rater. Le réveillon du 31 avec Thibault, "très attaché à la teuf"

écouter (3min)

Pour les fêtes de fin d'année, tout le monde a ses secrets ou ses habitudes de réveillon du 31. Et cela n'a pas échappé à Olivia Leray.

Article rédigé par
Olivia Leray - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Danseurs dans une soirée, illustration  (FRANCOIS DESTOC / MAXPPP)

Chaque jour pendant les vacances, "On ne pouvait pas le rater" s’invite chez vous. Durant la semaine de Noël, vous avez raconté à Olivia Leray vos secrets, vos rites et vos habitudes pour cette fête. Pour la dernière semaine de l'année, elle vous a demandé comment vous passez le réveillon de la Saint-Sylvestre et les premières heures de la nouvelle année. Vendredi 31 décembre, nous rendons visite à Thibault, fêtard invétéré.

"Je suis très attaché à la teuf, reconnaît-il, et je ne perds pas une occasion de la faire." Dans une soirée, il est un rouage indispensable : "Je suis celui qui lance la queue leu leu, et celui qui va se coucher le plus tard... Ou qui ne se couche pas !"

Le réveillon de la Saint-Sylvestre, c'est pour Thibault "à peu près une teuf comme les autres, juste ponctuée de ce décompte un peu lourdingue... qu'on aime d'ailleurs, avec mes potes, faire à tout moment de la soirée. Et on continue à se souhaiter la bonne année jusqu'en mars ou en juillet !"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.