Nouveau monde, France info

Doit-on craindre qu'Internet soit "cassé" ?

Internet est-il menacé ? Les révélations d’un expert informatique américain à propos de mystérieuses attaques contre le réseau mondial soulève de nombreuses questions.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
capture d\'écran : \"Internet\"
capture d'écran : "Internet" (SCOTT BARBOUR / GETTY IMAGES EUROPE)

C’est une affaire bien mystérieuse et assez inquiétante.

Bruce Schneier, grand spécialiste américain de la sécurité informatique, a récemment révélé que les infrastructures d’Internet essuyaient, depuis plusieurs mois, d’étranges attaques. Dans un article inquiétant intitulé "Quelqu’un est en train d’apprendre comment détruire Internet", il explique que des grandes entreprises chargées du fonctionnement d’Internet lui ont confié, sous couvert d’anonymat, qu’elles avaient constaté des vagues d’attaques par deni de service (DDOS) ressemblant à une sorte de harcèlement en bonne et due forme.

Comme du temps de la guerre froide

Cela concernerait, d’une part, des sociétés chargées du trafic de données (les tuyaux) et, d’autre part, des entreprises qui s’occupent des noms de domaines, comme Verisign qui gère des domaines de premier niveau tels que .com et .net. Selon Bruce Schneier, cela ressemble à ce que faisaient l’aviation américaine pendant la Guerre froide en survolant la Russie pour tester la réactivité de la défense anti-aérienne.

Qui et pourquoi ?

Selon Bruce Schneier, ces attaques, vu leur niveau, proviendraient d’un "acteur étatique" qui pourrait être la Chine. Dans quel but ? De prime abord, on pourrait penser à la préparation d’une attaque en bonne et due forme. On peut aussi envisager qu’il s’agisse seulement d’évaluer la capacité de résistance d’Internet "au cas où" , un peu comme du temps de la Guerre froide.

En effet, un Pays comme la Chine considère probablement que neutraliser Internet fait partie des choses qu’il faut pouvoir faire en cas de conflit. Techniquement, aussi peu probable que cela puisse sembler, de telles attaques pourraient avoir pour effet de paralyser tous les sites Web en Occident mais pas en Chine car ce pays utilise ses propres compagnies de gestion de domaines.

L’expert Bruce Schneier dit que la NSA doit certainement en savoir plus. Mais, pour l’instant, rien de plus à ce sujet n’a filtré.

capture d\'écran : \"Internet\"
capture d'écran : "Internet" (SCOTT BARBOUR / GETTY IMAGES EUROPE)