Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Votre ordinateur fabrique-t-il de la crypto-monnaie à votre insu ?

Des sites web utiliseraient secrètement les ordinateurs des internautes pour  "miner" des monnaies électroniques. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le logo du bitcoin.
Le logo du bitcoin. (PIERRE TEYSSOT / AFP)

Certains sites web utiliseraient secrètement les machines des internautes pour "miner" des monnaies virtuelles.

La crypto-monnaie, qu’est-ce que c’est ?

Une crypto-monnaie est monnaie virtuelle basée sur la blockchain. La plus connue est évidemment le bitcoin. Il en existe beaucoup d’autres comme, par exemple, le Monero.

Fabriquer de la crypto-monnaie sans le savoir 

Il est possible de fabriquer de la crypto-monnaie sans le savoir grâce au minage. Le minage consiste à résoudre des calculs mathématiques très compliqués avec son ordinateur afin de certifier les transactions en crypto-monnaie. En échange du minage, on est rémunéré en fractions de cybermonnaie. Or, des petits malins ont trouvé le moyen d’infecter certains sites Web de manière à ce que, lorsque vous vous y connectez, c’est votre ordinateur qui est mis à contribution, sans que vous le sachiez, pour effectuer du minage. Plusieurs cas signalés ces derniers mois ; par exemple, sur le site de la chaine de télé américaine Showtime, le site de téléchargement de Torrents The Pirate Bay ou même dans un café Starbucks en Argentine via la connexion wifi, gratuite. Les visiteurs se sont retrouvés à fabriquer, sans le savoir, du Monero.

C’est grave, docteur ?

Miner de ce la crypto-monnaie à son insu n’est pas vraiment grave sauf que l’ordinateur risque d’être un peu ralenti et que l’on travaille pour enrichir quelqu’un d’autre. En effet, le visiteur n’est pas rémunéré en conséquence car c’est uniquement l’auteur du subterfuge qui touche l’argent (en utilisant ses ressources matérielles). Comment ? Il est très facile pour un éditeur de site Web d’ajouter une petite ligne de programme pour déclencher ce minage. Dans un rapport publié en décembre dernier, la firme de sécurité informatique Symantec, s'inquiétait de l'essor de ce minage "pirate" risquant de conduire à des excès de la part des hackers.

Alternative à la publicité ?

Récemment, le blogueur Korben, spécialisé dans la sécurité informatique, posait la question : et si, finalement, c’était un bon moyen de financer les sites Web au lieu des publicités exagérées et intrusives ? A condition, évidemment, de prévenir les internautes. En tout cas, maintenant, vous êtes prévenu : si votre ordinateur semble tout d’un coup très occupé lorsque vous vous connectez à certains sites web, c’est peut-être parce que vous être en train de faire la fortune de quelqu’un d’autre.  

Le logo du bitcoin.
Le logo du bitcoin. (PIERRE TEYSSOT / AFP)