Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Visio, 5G, réseaux sociaux… 2020, une année technologique en demi-teinte

L’année écoulée aura été marquée par une accélération des usages numériques, mais aussi des inquiétudes face au progrès technologique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le télétravail pendant les confinements s\'est imposé en France en 2020 (illustration)
Le télétravail pendant les confinements s'est imposé en France en 2020 (illustration) (AURELIE AUDUREAU / MAXPPP)

Visioconférence, e-commerce, télémédecine… L’année 2020, en raison de la crise sanitaire et des deux confinements, a fait gagner plusieurs années en matière de transformation numérique de la société, selon les professionnels.

D’abord, du côté des entreprises, avec la numérisation à marche forcée de certains commerces, et le passage au télétravail massif de start-up et de grands groupes, certains abandonnant même leurs locaux physiques. Ce phénomène a largement bénéficié aux acteurs du numérique, comme la start-up américaine de visioconférence Zoom, qui a enregistré plus de 300% d’augmentation de son chiffre d’affaires.

La transformation numérique touche aussi les utilisateurs, avec un boom des ventes de PC et de webcams et, surtout, une explosion des usages, comme la visio pour le travail, les relations amicales ou les téléconsultations médicales. Un phénomène qui a fait ressortir la question de la fracture numérique, entre ceux qui disposent d’un bon équipement et d’une bonne connexion Internet et ceux qui n’en ont pas et qui ont du mal à suivre le mouvement.

Des technologies qui inquiètent

Cette année très technologique aura été aussi une année de méfiance grandissante à l’égard des technologies. On l’a vu avec les épisodes de la 5G ou de l’application StopCovid, très peu téléchargée dans sa première version. Plusieurs études montrent que les Français entretiennent une relation contrastée avec le progrès technologique, mariant attirance et méfiance. Par exemple, selon le dernier baromètre de l’Académie des Technologies, 56% des Français se disent inquiets, soit 15 points de plus qu’il y a un an.

Si le futur reste plein de promesses, avec des innovations alléchantes, notamment en matière d’énergie avec des batteries révolutionnaires et moins polluantes attendues pour les années à venir, le numérique conserve aussi de gros points noirs. En tête : les réseaux sociaux, qui ont montré à nouveau cette année leur incapacité à endiguer les flots de haine, de harcèlement, de désinformation et de manipulation mentale qu’ils génèrent. Il n’est pas dit que cela aille mieux en 2021.

Le télétravail pendant les confinements s\'est imposé en France en 2020 (illustration)
Le télétravail pendant les confinements s'est imposé en France en 2020 (illustration) (AURELIE AUDUREAU / MAXPPP)